motricite libre
4-6 mois

La motricité libre :
méthode idéale pour donner confiance à votre bébé

Inscrivez-vous pour créer votre liste de favoris
Le 14 Juil 2019

La motricité libre (ou motricité spontanée) c’est laisser à votre bébé la possibilité de bouger tout seul et d’évoluer librement. Elle serait particulièrement recommandée pour favoriser son bon développement moteur, lui donner un sentiment de sécurité et confiance en lui… Autant de bonnes raisons pour s’y mettre !

La motricité libre pour un bébé libre

Popularisée dans les années 60 par la pédiatre hongroise Emmi Pikler, la motricité libre est revenue très en vogue en France et en Europe ces dernières années. L’idée est de laisser son bébé libre de ses mouvements pour le laisser explorer au maximum son environnement. La motricité libre est surtout un bon moyen pour bébé de découvrir son corps et de développer son assurance et son autonomie.

Votre bébé fait ses propres expérimentations

Dans la pratique, c’est simple pour bébé comme pour vous ! Il faut simplement laisser libre-court à l’envie d’exploration de son enfant, sans l’entraver avec un trasat ou un youpala.
Laissez-le bouger à sa guise, toucher les objets et même les jeter ou les faire tomber !
En tâtant, le bébé apprécie les textures, les formes et les couleurs… Le bain libre est aussi un moment pour laisser bébé explorer. On peut même imaginer des jeux sur la table à langer, où bébé participe aux soins ou à l’habillement : donner la couche, tendre le bras pour enfiler le t-shirt, donner la brosse à cheveux à tenir…

Tant que l’enfant ne se met pas en danger, on le laisse explorer en restant près de lui. Mais gardez toujours un oeil sur votre bébé ! Même si vous devez entraver au minimum ses mouvements, il ne s’agit pas non plus de le laisser mettre les doigts dans la prise électrique…

Les bienfaits de la motricité libre

Le principal bénéfice de la motricité libre est de laisser votre bébé puisse progresser à son rythme, sans que papa ou maman n’anticipe ses “besoins”. C’est le bébé lui-même qui choisit s’il veut être assis, debout ou escalader telle endroit, en fonction de son évolution physiologique propre.
Cette méthode favorisera aussi le développement de l’autonomie de votre bébé. Par exemple, en apprenant par lui-même à se mettre dans (et à sortir de) la position assise, votre bébé aura davantage confiance en lui et en ses mouvements.

Les plaisirs de la marche pieds nus

Pour favoriser au maximum les mouvements de votre bébé, choisissez-lui des vêtements souples et extensibles qui suivront ses mouvements sans l’entraver. On laisse aussi ses petits pieds sans chaussure : la sensation du sol sur la plante des pieds de votre bébé vont l’aider à développer la compétence de la marche.
C’est ensuite à lui de décider et d’explorer pas à pas ce nouveau monde qui s’offre à lui !

Vous aimerez peut-être ...