Nos 5 conseils pour aider votre enfant à se passer des couches, sans (trop) se prendre la tête

Qu’on se le dise : les couches, c’est bien pratique – surtout quand elles sont livrées à domicile tous les mois. Pourtant après 2 ans de bons et loyaux services, vous aimeriez que votre bébé apprenne à s’en passer et devienne “propre” (ou “continent”)… Mais comment s’y prendre ? 
Avant de vous lancer dans la fabuleuse aventure du pot, découvrez nos 5 astuces pour aider votre bébé dans son apprentissage de la propreté.

1. Trouvez le bon moment pour commencer l’apprentissage de la propreté

Le bon moment est celui qui convient à la fois à l’enfant et aux parents. Mieux vaut commencer l’apprentissage du pot : 
– Quand l’enfant y est physiologiquement prêt (dès lors qu’il sait monter et descendre des escaliers debout et sans aide) 
– En période « cool » et sans stress (évitez de vous y prendre la veille de la rentrée scolaire, à l’arrivée d’une petite soeur, lors d’un déménagement…) 
Astuce  : L’été est souvent une période idéale ; votre tout-petit porte des vêtements plus légers et peut plus facilement se déshabiller et enlever sa couche-culotte pour aller sur le pot.

2. Offrez-lui le pot qu’il lui faut

Le début de l’apprentissage de la propreté (ou “continence”) coïncide souvent avec  la période de l’opposition pendant laquelle votre enfant a besoin d’affirmer son autonomie. Pour introduire le pot tout en douceur, vous pouvez par exemple aller l’acheter avec lui. Il se sentira d’autant plus fier et impliqué. 
Astuce  : Laissez le pot toujours à la même place pour que l’enfant ait un repère fixe et rassurant, et puisse l’utiliser en toute autonomie.

3. Parlez avec lui de l’apprentissage de la propreté :

Vous le savez : malgré son jeune âge, votre bébé comprend tout ! N’hésitez donc pas à en parler avec lui au maximum, en lui expliquant que les réussites et les « accidents » sont tout à fait normaux.
Vous pouvez aussi vous appuyer sur des livres pour en faire un temps d’échange privilégié ! Voici notre sélection préférée de livres pour enfant sur la propreté : 
– Pour les bébés classico :  P’tit Loup Va Sur Le Pot  par Orianne Lallemand et Eléonore Thuillier 
– Pour les bébés rigolos :  Non Pas Le Pot  par Stephanie Blake 
– Et pour les bébés plus psycho : #iframe-wrapper“> Caca Prout  par Catherine Dolto

4. Rassurez-le

Comme l’explique notre puéricultrice Marie Juglaret, faire sur le pot n’est pas anodin pour l’enfant. En pleine période des angoisses de séparation, il aura peut être la sensation de perdre une partie de lui-même.  
En le rassurant, vous lui montrez que vous comprenez ce par quoi il passe : une étape  normale  dans laquelle vous l’accompagnez. 
Cependant, évitez d’y mettre (trop) d’enjeu ou d’avoir recours au chantage. Cela pourrait avoir un effet contre-productif qui ralentirait son processus d’apprentissage de la propreté. 
Astuce  : vous pouvez l’inviter à jouer à vider et remplir des gobelets d’eau au moment du bain afin d’apprivoiser cette notion de séparation et de transvasement.

5. Faites-lui confiance !

Au fur et à mesure, l’enfant apprendra à ressentir ses envies et besoins par lui-même. En attendant, évitez de lui imposer des horaires fixes ou d’interminables séances de pot avec un livre entre les mains : cette position lui serait inconfortable, et le pot ne doit pas être perçu comme une aire de jeu ou de spectacle. 
Astuce  : vous pouvez l’aider à comprendre les signes annonciateurs : s’il se tortille ou s’agite, ça vaut le coupe de baisser sa  couche-culotte  et de faire un petit passage sur le pot !

Papas et mamans, rassurez-vous : dans tous les cas, l’acquisition de la continence se fait par étapes , souvent ponctuées par de belles réussites, de petits accidents, des progrès et des régressions. Sachez que si la plupart des enfants ne sont pas particulièrement enjoués à l’idée d’aller sur le pot (surtout au début), ils finissent tous – tôt ou tard – par devenir continents, car c’est un besoin physiologique naturel.
Alors si vraiment votre bébé tourne autour du pot… n’insistez pas et revenez-y plus tard !

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Articles liés

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.