nettoyage de nez

Comment bien
nettoyer le nez de son bébé ?

Inscrivez-vous pour créer votre liste de favoris
Le 06 Août 2019

Quel parent n’a jamais été fébrile à la vue d’un mouche-bébé ? Vous savez : cet attirail bizarroïde qui ressemble à tout, sauf à ce dont il sert vraiment… et en plus du reste, il ne serait même pas suffisant pour nettoyer le nez de son bébé !
Alors comment faire pour désobstruer ces petites narines de manière simple et efficace ? Adeline, notre puéricultrice référente, nous donne ses meilleurs conseils.

Pourquoi est-il important de bien nettoyer le nez de son bébé ?

Pendant ses premiers mois de vie, un bébé respire uniquement par le nez. C’est pourquoi, particulièrement en cas de de rhino-pharyngite ou de bronchiolite, il est important de maitriser ce geste de soin, qui aidera votre bébé à mieux respirer, manger et dormir… et lui évitera de développer une surinfection !

Comme le dit Adeline :

« On préfère pratiquer le lavage de nez sous forme de « DRP » , c’est à dire une Désobstruction Rhino-Pharyngée à l’aide de pipettes de sérum physiologique uniquement. Cette méthode est réellement efficace, beaucoup plus qu’un simple mouche-bébé. 

La DRP, comment ça marche ?

Avant de commencer, lavez-vous les mains et munissez-vous de dosettes de sérum physiologique à usage unique. Les lavages doivent être réalisés avant les repas pour éviter les vomissements.

1. Allongez le bébé sur le côté (droit ou gauche)
2. Maintenez sa tête, avec la paume de la main placée sous le menton
3. Avec l’autre main, placez la dosette de sérum physiologique à l’entrée de la narine supérieure (la narine la plus proche de vous, pas celle qui est côté sol)
4. Appuyez fermement sur la pipette en vidant au moins la moitié de la pipette.
5. Essuyez les sécrétions qui seront sorties par l’autre narine. A ce moment là, vous pouvez éventuellement utiliser le mouche-bébé pour aspirer les sécrétions restantes.
6. Retournez votre bébé de l’autre côté, et répétez le geste dans l’autre narine après avoir fait une courte pause pour rassurer votre bébé.
7. Redressez ensuite l’enfant et essuyez les sécrétions.

Dernière précaution :

Veillez à bien vous laver les mains après avoir réalisé la DRP, afin de ne pas transmettre les virus à vous même et au reste de la famille.

Bon à Savoir :

Le lavage de nez est un geste impressionnant pour le parent et le bébé, mais sachez qu’il est indolore… même si, on l’avoue, il peut se révéler désagréable.
L’important est d’avoir un geste sûr, qui aidera votre bébé à se sentir en sécurité entre vos mains expertes.

Vous aimerez peut-être ...