sport enceinte

Faire du sport au premier trimestre de grossesse : tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Vous voulez garder la forme pendant votre grossesse ? Bonne nouvelle : si votre gynécologue vous donne son feu vert, vous pouvez aller chercher vos baskets et choisir l’un des sports recommandés pendant votre premier trimestre ! Pour y voir plus clair, la coach sportive Apolline Collinot vous explique les activités les plus adaptées pour faire du sport enceinte dès le premier mois de grossesse…

1. Le yoga prénatal

Vous avez envie d’une activité apaisante pendant votre premier trimestre ? Le yoga prénatal est idéal pour vous détendre, vous étirer le dos, le buste, le bassin et préparer tout votre corps à l’accouchement…
C’est le sport par excellence à pratiquer dès le début de votre grossesse, pour les débutantes comme pour les sportives plus confirmées. 

2. La natation

La natation est le sport particulièrement recommandé pendant la grossesse, et notamment au premier trimestre.
Les avantages apportés par la pratique de la natation – ou par une activité physique modérée telle que l’aquagym, sont nombreux :
– Elle procure du bien-être à la mère et à l’enfant à naître
– La natation permet aussi de dégonfler les jambes, grâce à un effet naturel de compression et au drainage lymphatique. 
Les sports aquatiques peuvent être pratiqués du premier au neuvième mois de grossesse.

Précautions

Avant de vous lancer dans la pratique d’un sport, à n’importe quel moment de la grossesse, il est recommandé d’en parler à votre sage-femme ou votre gynécologue.

3. Faire du sport en étant enceinte : écoutez vous !

Pour Apolline Collinot, coach sportif et sophrologue spécialisée en sport à Rennes, les trois premiers mois de grossesse sont un grand bouleversement pour le corps d’une femme. Le sport permet d’accompagner ces changements complexes avec sérénité. 

“La grossesse est un état de bouleversements physiologiques, hormonaux, physiques et psychologiques… Le corps change, les émotions deviennent plus subversives. Beaucoup de préoccupations surviennent lors cette période si complexe dans la vie d‘une femme. Il est nécessaire de prendre du temps pour soi et de revenir à son corps, qui a évolué depuis ces quelques semaines, mais qui est toujours le vôtre.” 

Vous pouvez ainsi mener une activité qui vous plaît et qui vous fait vous sentir bien, mais sans faire trop d’efforts, notamment lorsque vous êtes fatiguée ou démotivée. Écoutez votre corps et arrêtez si l’exercice demande trop d’énergie. Réduisez vos efforts physiques ; en cas de problèmes ou de risques, et n’hésitez pas à vous limiter à la marche et aux exercices de respiration.

Pour en découvrir plus, n’hésitez pas à consulter ce livre blanc en PDF, que vous trouverez en téléchargement ici .

Articles liés