langage bébé

6 astuces pour aider votre bébé à développer son langage

Au fur et à mesure que votre bébé grandit, vous serez surement impatients de pouvoir commencer de parler avec lui. Lui poser une question, écouter sa réponse… et construire de nouvelles histoires ensembles !
Si la construction du langage est un processus continu, voici quelques pistes pour aider votre tout petit à maitriser les prémices de la communication…

1. Evitez de lui parler en “langage bébé”

Vous l’aurez sans doute remarqué : vers 16 mois, lorsque vous lui demandez de vous apporter un livre, il est capable de vous apporter non seulement un livre, mais en plus celui qu’il veut .
Oui, votre tout-petit grandit, c’est indiscutable. Alors pourquoi lui parler de cette « cou-couche pleine de popo, à changer avant d’aller faire un gros dodo» ?
D’ailleurs, dans les faits, vous arrêterez surement le “langage bébé” spontanément au fur et à mesure que vous le verrez grandir…

2. Restez simple

Quand vous parlez à votre bébé, gardez un ton simple et direct. Evitez de vous perdre entre figures de styles et mots polysyllabiques. Moins il y aura de mots dans vos phrases, mieux votre bébé vous comprendra.
Vous pouvez aussi adapter votre ton : parlez doucement et distinctement, en articulant bien.

3. Racontez-lui ce qui se passe

En plus de lui raconter des histoires, devenez aussi le narrateur de votre vie ! Décrivez ce que vous voyez et ce que vous vivez ensemble.
« Oh regarde cet oiseau qui passe dans le ciel ! » ou encore « Ce midi on mange des épinards ! » . Ceci l’aidera à développer son vocabulaire et à structurer son langage.

4. Mettez les mots

Entre 14 et 18 mois, votre bébé communique assez souvent de manière non-verbale : il pointe du doigt, vous tend les bras, applaudit…
Vous pouvez accompagner ses gestes avec vos mots : « Oh, tu veux que je te prenne dans mes bras ? Vient ici mon chéri.»
Ou encore « Ah oui, tu as raison, il y a un beau camion de pompier qui passe ! Il est beau, n’est ce pas ? »

5. Déchiffrez et répondez

Au tout début, vous aurez peut être un peu de mal à comprendre le langage de votre bébé ; vous ne savez pas bien s’il s’agit de babillages ou de mots réels…
Mais si vous écoutez et observez attentivement votre enfant, vous comprendrez vite la nature du mot «  fufuif  » (ici : “petit-suisse”). Car c’est ça aussi, le pouvoir d’une super maman !
Donc s’il vous dit « fufuif », c’est surement le moment de lui répondre :
« Bien sûr mon chéri, tu veux un petit-suisse ? Voilà pour toi ! »

6. Patience, patience…

Chaque enfant est différent. Si vous remarquez que votre enfant a un peu de « retard » sur le langage par rapport à ses autres petits copains de crèche, pas de panique ! C’est très certainement parce qu’il développe à la place d’autres compétences : motricité fine, concentration, motricité globale…
Sachez que l’acquisition du langage est un processus continue, qui nous suit tout au long de notre vie. Alors patience ! Vous aurez le temps de le voir progresser…

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Articles liés

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.