sexe post accouchement

Reprendre une activité sexuelle après l’accouchement
: comment ça marche ?

Inscrivez-vous pour créer votre liste de favoris
Le 14 Nov 2019

L’accouchement peut mettre à rude épreuve le corps et l’esprit d’une femme. Certaines ont accouché par césarienne, d’autres ont subi une épisiotomie… sans oublier les changements hormonaux, les lochies
Clairement, tous ces facteurs peuvent inhiber la libido et impacter l’activité sexuelle des parents. Pourtant, reprendre les rapports sexuels après l’accouchement participe à l’équilibre du couple. Si tout le monde s’accorde sur le fait que la reprise doit se faire en douceur et au rythme de chacun : comment ça se passe, en pratique ?

1. Laisser au corps de la femme le temps de se remettre

Plusieurs facteurs physiologiques chez la femme sont à prendre en compte avant d’envisager de reprendre les rapports sexuels après l’accouchement :

  • Après l’accouchement, le col de l’utérus reste ouvert pendant presque 4 semaines. Pendant cette période, des bactéries pourraient s’introduire dans le vagin et remonter jusque l’utérus. C’est pourquoi, il est fortement déconseillé de prendre des bains, d’aller à la piscine… et d’avoir des rapports sexuels !
  • Les bouleversements hormonaux liés à l’accouchement peuvent engendrer une sécheresse vaginale chez la jeune maman, et ce pendant plusieurs semaines après l’accouchement.
  • Les mamans qui ont subi une épisiotomie peuvent avoir une cicatrice douloureuse pendant plusieurs mois suivant l’accouchement. Elle voudront très certainement prendre soin de leur cicatrice avant d’envisager une activité sexuelle.
    De même, en cas de césarienne, il est conseillé d’attendre quelques semaines pour que la cicatrice s’améliore.

2. Laisser à la femme le temps de retrouver sa libido

  • Après l’accouchement, le corps de la femme va sécréter de la prolactine, une hormone qui aide à la mise en place de l’allaitement.
    Mais cette hormone est aussi celle de l’attachement. Elle aide la maman à créer du lien avec son enfant, qui devient le centre de ses priorités… et fatalement, sa libido en pâtit.
  • La fatigue due au manque de sommeil a elle aussi tendance à faire baisser la libido.

Patience !

Votre tout-petit va finir par adopter un rythme de sommeil un peu plus régulier, ce qui devrait vous laisser un peu plus de répit. Mais en attendant, la priorité est de vous reposer !

3. Adapter vos rapports sexuels après l’accouchement

On ne peut que conseiller aux parents de s’écouter mutuellement et d’attendre que l’un et l’autre soient prêts avant de reprendre une activité sexuelle.
Toutefois, il n’est pas indispensable d’attendre un désir brulant pour reprendre les rapports sexuels après l’accouchement.
Ainsi, la sexualité peut recommencer progressivement et sans pénétration vaginale dans un premier temps… C’est peut-être le moment de se redécouvrir avec des caresses ou des jeux coquins, par exemple ?

Par ailleurs, lorsque la femme se sent prête pour les pénétrations vaginales, on ne peut que vous conseiller de :

  • Penser à utiliser un lubrifiant lors des premières fois, pour limiter les éventuels soucis liés à la sécheresse vaginale de la femme
  • Arrêter immédiatement en cas de douleurs, qui pourraient définitivement bloquer la sexualité.

Un papa JOONE témoigne…

Après l’accouchement, je pensais que tout allait redevenir “comme avant”, et tout de suite. Je n’avais jamais imaginé les effets qu’auraient la grossesse et l’accouchement sur la reprise de notre sexualité. Personne ne nous avait préparés à ça. Par exemple, j’ai découvert l’existence des lochies, qui pour moi sortaient un peu de nulle part.
Ma femme a eu une grosse épisiotomie, qui a mis beaucoup de temps à cicatriser. Elle était très anxieuse et avait peur d’avoir mal. On a mis plusieurs mois avant d’envisager de nouveau un rapport avec pénétration.
J’ai naturellement attendu son feu vert, je n’ai rien voulu lui imposer… c’est le minimum que je pouvais faire, après tout ce qu’elle avait subi lors de son accouchement…
La première tentative a été très compliquée, car elle a eu mal dès le début. On n’a pas insisté, et on s’est laissé du temps… Pendant cette période, on a quand même pu faire d’autres choses qui ont permis d’attiser l’amour charnel…

Félix, papa JOONE.

Vous aimerez peut-être ...