ski avec bébé

6 conseils pour partir
à la montagne avec votre bébé

Inscrivez-vous pour créer votre liste de favoris
Le 05 Déc 2019

L’hiver commence à se faire ressentir, et avec lui, la forte envie d’évasion en montagne… 
Et cette année, vous comptez bien faire faire à bébé ses premiers pas dans la poudreuse ! Mais attention, quelques précautions sont à prendre pour passer de partir au ski avec bébé !

1. Avant de partir au ski avec votre bébé : attention à l’altitude !

De la naissance jusqu’à ses 12 mois, il est plus prudent d’éviter à votre bébé de dépasser les 1200 mètres d’altitude. En effet, il est encore fragile et pourrait souffrir de difficultés d’acclimatation (liées notamment à la baisse de pression atmosphérique et à la raréfaction de l’oxygène). 
À partir d’un an, vous pouvez aller un peu plus haut, en évitant toutefois dépasser les 1800 mètres. 
Pensez à faire une adaptation progressive ; prévoyez pendant le trajet une pause-repas (à environ 1200 ou 1400 m d’altitude). De plus, au cours de la montée en altitude, pensez à lui donner une tétée ou un biberon pour éviter les maux d’oreilles.

2. Au ski avec votre bébé : protégez-le du froid !

Les bébés se refroidissent très rapidement ! Pensez à protéger le ventre et le dos de Bébé en lui mettant body et collants. Certains bodys sont disponibles en mélange laine et cotons, et sont idéales pour le grand froid.

3. On n’oublie pas le soin de la peau !

L’air de la montage est particulièrement sec. N’hésitez pas à bien hydrater tout son petit corps avec un bon lait hydratant. Cela évitera les tiraillements liés au froid et à la sécheresse, et lui procurera une sensation de bien être immédiat.
Avant chaque sortie, passez sur son visage un écran total spécial bébé, sans huile minérale. 

couche JOONE

4. Attention les yeux !

Pas d’exception chez les bébés : la réverbération du soleil abime les yeux ! Faites-lui porter des lunettes de soleil homologuées avec une très haute protection UV ; Si votre bébé les arrache dès qu’on les lui poses sur le nez, essayez de les ajuster au maximum. Il aura ainsi plus de mal à tirer dessus. Si rien ne passe, en guise de solution ultime, mettez-lui une casquette à visière sous le bonnet. Il sera ainsi au moins protégé des rayons directs…

5. Pensez à adapter l’espace de vie à votre bébé

L’air en montagne est très sec et favorise les laryngites ; Pensez à humidifier la chambre de bébé en disposant, par exemple, un lange de coton humides sur les radiateurs.

6. En cas de doute : demandez l’avis d’un expert !

Votre bébé est sujet aux otites à répétition ? N’hésitez pas à consulter le pédiatre avant de prendre la route des cimes : l’altitude peut en effet accroître les maux d’oreilles. Dans tous les cas, soyez prévoyant : ne partez pas sans une trousse à pharmacie avec anti-inflammatoires et anti-pyrétique.

Vous aimerez peut-être ...