Inscrivez-vous à JOORNAL pour accéder à la catégorie {nom.catégorie}!

mycose enceinte

Pourquoi est-on plus sensible aux mycoses vaginales pendant la grossesse ?

Inscrivez-vous pour créer votre liste de favoris
Le 20 Déc 2019

Malgré une hygiène et un mode de vie irréprochables, il est possible que vous enchainiez les mycoses vaginales pendant votre grossesse. Vous qui d’habitude n’y étiez pratiquement jamais sujette, voilà qu’on vous parle de « candida albican » un mois sur deux… Vous vous demandez comment ça se fait ? Rassurez-vous : ce phénomène, certes gênant, est en réalité tout à fait normal. On vous explique pourquoi.

La candidose pendant la grossesse

Les différentes modifications physiologiques et hormonales liées à la grossesse perturbent l’équilibre de la flore vaginale. Ainsi, les lactobacilles (bactéries servant à la protection de votre sphère urogénital)  se retrouvent affaiblies, et peinent à faire barrage contre les germes. La forme de mycose la plus répandue pendant la grossesse est la candidose : une infection due à un champignon, le candida albican. Les symptômes les plus courants sont :
– démangeaisons (ou « prurit » en jargon médical),
– sensations de brûlure lorsqu’on urine
– pertes vaginales abondantes.

Dépistage et prise en charge de la mycose vaginale chez la femme enceinte

La mycose vaginale peut être dépistée par simple consultation gynécologique. Souvent, le gynécologue recommande un prélèvement vaginal lors du dernier trimestre de grossesse, afin d’anticiper la présence de germes et d’éviter toute complication au moment de l’accouchement. Le traitement repose principalement sur les ovules vaginaux.
En l’absence de traitement, la maman peut transmettre sa mycose au bébé lors de l’accouchement par voie basse. Cela pourra se manifester sous forme de « muguet », c’est à dire des petits points blancs dans la bouche du bébé. Le muguet du nourrisson peut se (re)transmettre à la mère lorsqu’elle choisi d’allaiter son bébé. Elle développera alors une « candidose mammaire », un épisode douloureux qui nécessite souvent une prise en charge spécifique.

Comment prévenir au maximum les mycoses vaginales ?

Certains gestes simples permettent de prévenir au maximum ce phénomène, notamment :

  • Utiliser un soin adapté pour sa toilette intime
  • Ne pas porter de vêtements trop serrés
  • Opter pour des sous-vêtements en coton
  • Bien se sécher ses parties intimes après la toilettes, avec une serviette propre et sèche.
Vous aimerez peut-être ...