méditation bébé

Méditer avec bébé :
mode d’emploi

Inscrivez-vous pour créer votre liste de favoris
Le 06 Jan 2020

On ne va rien vous apprendre : l’arrivée d’un bébé, ça change une vie !
Emploi du temps raccourci, manque de sommeil, couches, repas, place du couple…
On tire d’emblée notre chapeau à tous les super parents qui arrivent à gérer d’une main de maitre cette nouvelle organisation marathonienne !
Mais comme tout bon marathon : pour tenir sur la durée, il faut avant tout savoir prendre soin de soi. Et si ça commençait par une petite séance de méditation en pleine conscience, pour toute la famille ?

1. Pratiquer la méditation à la naissance de bébé

Si vous étiez adepte de la méditation en bonne et due forme avant l’arrivée de votre bébé, vous trouverez peut-être que vous manquez désormais de temps pour vous y adonner.
Mais saviez-vous que vous pouvez mettre en place des séances plus courtes et improvisées, avec l’approche « mindfullness » – ou médiation en pleine conscience ? En 3 mots, cela consiste à :
1. Maintenir intentionnellement son attention sur l’objet de notre observation.
2. Etre vigilant à ce qui se passe dans le moment présent
3. Etre attentif à ne pas juger ce qui est devant nous

Vous pouvez donc tout à fait mettre en place de courtes séances de Mindfullness lors d’une séance de peau à peau, d’une tétée, d’un massage de bébé… ou même pendant que bébé dort !

2. Initier son bébé à la médiation

Vous le savez bien : les bébés sont de vraies éponges émotionnelles ! De ce fait, la mise en place de temps calmes en duo sera assez utile durant les premiers mois de bébé. Pour initier votre bébé au temps calme, par la pratique de la méditation, vous pouvez :

– Mettre votre bébé dans une position qui lui convient (allongé sur un tapis, dans vos bras… )
– tamiser la lumière,
– passer des musiques méditatives, voire des bruits blancs
– et laissez aller votre instinct.

Ces moments de « pleine conscience » en duo avec votre bébé vous aideront à renforcer le lien qui vous unit. La recette : faites-vous confiance, et laissez libre court à votre imagination !

3. Pratiquer la méditation en famille

D’après les experts, il est possible de pratiquer la méditation à partir de 5 ans. Avant cet âge, il est plus compliqué d’observer sa propre respiration et se concentrer sur des choses immatérielles. De plus, à partir de 5 ans, l’enfant est capable de décrire ses émotions et a une plus grande conscience de son corps.

Pour guider la méditation de votre enfant, vous pouvez vous appuyer sur différents supports, adaptés à l’âge de l’enfant.
Ici, on a testé la méthode : « Calme et Attentif comme une Grenouille » d’Eline Snel. On retrouve également cette méthode sur des app de méditation (comme l’app Mind), découpée en séances de 5 minutes environ : parfait pour toute la famille ! 

Une courte séance de méditation est idéale pour faire un retour au calme après une grosse journée pleine d’émotions… et notamment pour rendre plus zen l’heure du dodo… Du moins, c’est tout ce qu’on vous souhaite !

Vous aimerez peut-être ...