activités montessori printemps

3 activités Montessori de Printemps

Le printemps arrive, et quelle merveilleuse saison pour apprendre en s’amusant ! Qu’il pleuve ou qu’il fasse beau, l’arrivĂ©e de cette saison une est une raison de plus pour laisser faire ses sens, et laisser votre bĂ©bĂ© aller Ă  la rencontre du monde qui l’entoure, Ă  son rythme. DĂ©couvrez pour cela 3 activitĂ©s Montessori de printemps !

DĂšs 12-18 mois : un jardin d’intĂ©rieur avec son bĂ©bĂ©

Il vous faudra :
– Plusieurs petits rĂ©cipients en verre
– Un peu de terreau
– Des lĂ©gumes secs non-cuits : lentilles, pois chiches, haricots…

1. Faite dĂ©couvrir les diffĂ©rentes graines Ă  votre bĂ©bĂ©. Faites-lui toucher les formes et aspects (en veillant Ă  ce que l’enfant ne les porte pas Ă  la bouche) , observer les couleurs… Vous pouvez Ă©galement lui faire trier par tailles, formes et couleurs.
2. Racontez-lui le rĂŽle des graines : on peut la dĂ©guster si on la fait cuire, mais elle peut aussi devenir une plante, qui donnera elle-mĂȘme des graines, qu’on pourra alors soit planter, soit faire cuire.
3. Laissez Ă  votre enfant le soin de planter les graines lui-mĂȘme. Expliquez-lui pour cela le rĂŽle de l’eau et de la terre, qui la nourrissent pour en faire naitre une plante, ainsi que le rĂŽle de la lumiĂšre et du soleil. Pour les plus grands enfants, vous pouvez mĂȘme commencer Ă  aborder le sujet de la photosynthĂšse.
4. Observez les plantes Ă©voluer au fur et Ă  mesure qu’elles poussent. Regardez-les passer du stade de germe aux racines, jusqu’aux fleurs et au fruit. Vous pouvez Ă©galement introduire le rĂŽle des abeilles dans le cycle de vie de la plante.

Adaptez la nature de cet atelier Ă  l’Ăąge de votre enfant. Pour les tout petits (12 Ă  18 mois), travaillez principalement l’exercice 1 en faisant
Pour les plus grands (18-24 mois), dĂ©veloppez les exercices 2, 3 et 4. RĂ©alisez toujours cet atelier sous surveillance afin d’Ă©viter que l’enfant n’ingĂšre ou inhale les graines.

Dùs 24 mois : un tableau mosaïque en coquille d’oeuf

Il vous faudra :
– 1 panneau de carton (ou le support en carton de votre choix)
– Des coquilles d’oeuf propres et sĂšches
– De la peinture
– De la colle blanche

1. Proposez Ă  votre enfant de peindre les coquilles d’oeuf. Il peut les peindre directement en utilisant ses doigts, ou utiliser un pinceau pour travailler sa motricitĂ© fine. Expliquez-lui le concept de fragilitĂ© : il faut y aller tout doucement pour ne pas briser la coquille lorsqu’on la peint. Observez ensuite la peinture sĂ©cher. Un petit aperçu de la notion de changement d’état :)2. Ensuite, proposez cette fois-ci Ă  votre enfant de briser les coquilles d’oeuf pour en faire des petits morceaux. DiffĂ©rentes techniques : soit les Ă©craser (pour comprendre la notion de force), ou bien les casser dĂ©licatement par petits morceaux (pour la motricitĂ© fine). Vous pouvez observer les rĂ©sultats diffĂ©rents suivant les techniques utilisĂ©es.
3. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez le panneau de carton de colle blanche.
4. L’enfant colle ensuite les morceaux de coquille pour en faire l’oeuvre d’art de son choix.
Vous pouvez travailler cet atelier en sensibilisant votre enfant aux notions de recyclage et de réutilisation.

DĂšs 6 mois : un parcours sensoriel, pieds nus. L’activitĂ© Montessori de printemps par excellence !

Au printemps, la nature s’éveille et se teinte de 1001 couleurs vives. Le chant des oiseaux, le retour des abeilles, l’odeur des fleurs, la rosĂ©e du matin qui « fait froid Â» sur la peau
 Un simple jardin peut devenir une vraie expĂ©rience sensorielle Ă  part entiĂšre ! C’est le moment de mettre votre bĂ©bĂ© pied nu, et de le laisser aller Ă  son grĂ© dans la pelouse du jardin. Si vous habitez en ville, vous pouvez profiter d’une sortie au parc pour mettre en place ces activitĂ©s Montessori de printemps.

Les pieds sont une zone particuliÚrement riche en terminaisons nerveuses, et le fait de laisser votre enfant pieds nu va décupler ses sensations !

Articles liés