Inscrivez-vous à JOORNAL pour accéder à la catégorie {nom.catégorie}!

cycle menstruel

Tout savoir sur son cycle menstruel

Inscrivez-vous pour créer votre liste de favoris
Le 25 Mai 2020

Ah, le cycle menstruel ! On en a déjà toutes entendu parler sans vraiment savoir ce que cela signifiait en détails, et surtout sans connaître l’impact concret qu’il peut avoir sur notre corps et nos humeurs. Prête à découvrir les secrets de votre cycle menstruel ? Let’s go !

Back to basics 

Avant d’entrer dans le vif du sujet, posons les bases ! Le cycle menstruel, qu’est-ce c’est ? Il s’agit de la période durant laquelle le corps féminin se prépare pour une éventuelle fécondation. Un cycle dure entre 21 et 35 jours, selon les femmes mais aussi selon les mois. Certaines femmes n’ont jamais de cycles réguliers, d’autres peuvent voir leurs cycles chamboulés à cause du stress, du décalage horaire ou à cause d’émotions fortes. 

Bon à savoir !
On entend souvent qu’un cycle dure 28 jours. Cette moyenne a en fait été déterminée dans les pays occidentaux par les concepteurs de la pilule car c’était plus pratique : 28 jours = 4 semaines. Mais ce chiffre ne représente pas réellement la durée moyenne des cycles chez les femmes… on est toutes normales, et toutes différentes !

Au contrôle, nos hormones ! Elles régissent le cycle menstruel et le divise en deux : la phase folliculaire par l’oestrogène et la phase lutéale, par la progestérone.

Ces hormones provoquent des transformations dans l’utérus mais aussi dans la glande mammaire, afin de préparer au mieux notre corps à accueillir une éventuelle grossesse. Mais au delà des transformations purement physiques, on sent bien que notre humeur peut-être impactée (oui, ces fameuses montagnes russes d’émotions !)… on vous explique tout !

Être en phase avec les phases 
de son cycle menstruel

En théorie, le cycle menstruel ne désigne que la phase des règles. Mais aujourd’hui, on utilise cette expression pour désigner l’ensemble du cycle féminin qui comprend le cycle menstruel (les règles), le cycle ovarien, l’ovulation et la phase lutéale. Pour tout comprendre en détail, commençons par le commencement…

Pour rendre plus clair ces explications nous nous sommes basés sur un cycle de 28 jours, avec donc une ovulation au 14ème jour. Bien sûr, cela dépend de chacune et c’est une moyenne arbitraire !

La phase menstruelle

Ca y est, elles sont là ! Les règles ! Et leur arrivée signe le début du cycle menstruel et de la phase folliculaire. Selon les femmes les règles durent entre 3 et 7 jours. Et même si on a parfois l’impression de perdre beaucoup de sang, en moyenne sur toute la durée des règles cela représente environ 30 à 40 mL (voir 80mL pour des règles très abondantes). Soit… trois cuillères à soupe.

Qu’est-ce qu’il se passe réellement ?
Durant cette période, l’endomètre (la muqueuse de l’utérus) évacue la couche superficielle qu’il avait formée en vue d’une probable fécondation. Cette zone étant très vascularisée, cela provoque des saignements. Ils sont accompagnés de petits morceaux d’endomètre et de sécrétions vaginales. Ensemble, ils forment les règles : il est donc normal d’en voir de toutes les couleurs… et de toutes les consistances (sorry for that).

Et ça va comment ?
Au début des règles, nos hormones sont au plus bas : on ressent souvent comme un gros coup de mou… et c’est pas fini ! Les règles peuvent être accompagnées de douleurs – parfois très intenses, notamment en cas d’endométriose. Ce qui n’arrange pas vraiment la situation sur notre moral… Mais heureusement, les oestrogènes commencent à remonter tranquillement pour nous rebooster dès le 5ème jour !

La phase folliculaire, suite et fin

A partir du 5ème jour, notre taux d’oestrogène remonte et c’est une très bonne nouvelle pour nous ! Les douleurs menstruelles disparaissent sous l’effet de la sérotonine produite par notre corps (c’est elle qu’on appelle l’hormone du bonheur, yeah !)

Qu’est-ce qu’il se passe réellement ? Notre corps se prépare à l’ovulation : dans un de nos deux ovaires, un ovocyte commence à grossir à l’intérieur d’un follicule… d’où le nom de phase folliculaire (pratique !). Vers le 10ème jour, c’est le moment de procréer ! Notre corps enregistre un pic d’oestrogènes et est totalement prêt pour la fécondation. On observe aussi que le mucus du col de l’utérus devient plus abondant et plus fluide pour mieux retenir les spermatozoïdes… Merci Dame Nature !

Bon à savoir !
Nous ne produisons aucun ovocyte durant notre vie ! Dès la naissance nous en avons des milliers qui attendent en phase primaire de leur évolution. A la puberté et durant chaque cycle menstruel, un ovocyte se “réveille” et continue sa croissance dans un follicule (une sorte de petit sac qui se trouve dans nos ovaires).

Comment on se sent ?
On rayonne ! On se sent bien, belle et sûre de soi. Notre libido grimpe aux rideaux et on est prête à conquérir le monde (rien que ça !).
Who runs the world ? YOU !

L’ovulation

L’ovulation survient en moyenne le 14ème jour d’un cycle de 28 jours (ou le 21ème jour d’un cycle de 35 jours par exemple). 

A ce moment là, le follicule éclate pour libérer l’ovocyte qu’il hébergeait pendant la phase folliculaire. L’ovocyte va alors naviguer – tel le Christophe Colomb du vagin – de l’ovaire à l’utérus, via la Trompe de Fallope. Arrivé à destination, il attendra d’être fécondé par un spermatozoïde… ou non.  

La phase lutéale

Après l’ovulation, on entre dans la deuxième et dernière phase du cycle menstruel : la phase lutéale. Elle s’étend du 14ème au 28ème jour du cycle. 

Qu’est-ce qu’il se passe réellement ? 
Le follicule qui hébergeait l’ovocyte commence sa cicatrisation qui va l’amener à se transformer en corps jaune. Ce corps jaune va produire la progestérone, cette fameuse hormone qui augmente fortement au moment de la phase lutéale. Son rôle ? Préparer notre utérus et notre endomètre à accueillir un embryon… mais aussi nous en faire voir de toutes les couleurs (nous aussi on préférait l’autre !). 

Ça va toujours vous ?
La chute d’oestrogène et la montée en puissance de la progestérone nous rendent plus sensible et plus changeante. On peut être anxieuse, un peu triste… Hey ! Ce n’est pas le moment de se laisser abattre !

Et ensuite ? 

Si l’ovule est fécondé : on est enceinte ! L’oeuf s’installe dans l’endomètre au bout de 5 jours (#posey) et nos ovaires produisent beaucoup d’hormones pour préparer la grossesse. On a littéralement les hormones en folie. 

Si l’ovule n’est pas fécondé, le corps jaune se désintègre, les hormones chutent en flèche et un nouveau cycle menstruel commence… 

Alors, incollable sur votre cycle ? Voici un petit dessin pour mettre en image ce qu’on vient de voir 😉

schéma : http://www.cngof.fr/communiques-de-presse/103-le-cycle-menstruel

Vous aimerez peut-être ...