la charge mentale

Confinement et charge mentale : on est loin de l’égalité des sexes !

Ecole à la maison, lessives, ménage, menus de la semaine à lancer entre deux visio… Cette organisation familiale apprise a décupler la charge mentale chez les femmes pendant le confinement.. La preuve : plus de 62% d’entre elles déclarent dans une récente étude OpinionWay avoir vécu des journées à rallonge pendant la crise du Covid_19. Décryptage.

Quand «Maman » devient « Maîtresse »

Entre les mails de l’école et les activités Montessori qu’on a vu fleurir sur la toile, beaucoup de mamans ont senti monter la pression sur l’éducation des enfants. Faute de visibilité sur le déconfinement, nombreuses sont celles qui ont repris le flambeau de la maîtresse. Ne sachant pas si l’école rouvrira ou pas cette année, il a fallu apprendre ce nouveau rôle sur le tas. Et rapidement. D’ailleurs, on tient vraiment à féliciter toutes les Super Mamans (et les Wonder Papas), qui ont su gérer cette situation d’une main de maître.

Un apéro en visio pour marquer la fin de la journée… ou pas !

Si les cyber apéro ont pu apporter un peu de répit à certains, la majorité des femmes (56%) déclare ne pas avoir eu un seul moment à elle !
Car si certains ont eu la chance de voir leur journée prendre fin vers 18-19h, pour beaucoup, c’était alors le moment de donner le bain aux enfants et de faire le repas (encore !). Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si 71 % des femmes déclarent s’occuper le plus souvent de la préparation des repas (étude Ifop du 6 mai 2020).
Sans parler de celles qui “finissaient leur journée” en rallumant l’ordinateur pour rattraper le retard de boulot…

serviettes bio

Une crise qui a fait ressortir des inégalités

Aujourd’hui, 80% des femmes confinées et en couples déclarent avoir vu se creuser les inégalités au sein du foyer. Une image patriarcale véhiculée par la société… mais aussi par certains employeurs ! Parfois, il a été relativement bien admis de demander aux hommes de se reposer sur leur conjointe pour la garde des enfants. Au même titre que le congé parental, il semblerait que le chômage partiel lié à la garde d’enfant ait été plus facilement acceptée de la part d’une femme que d’un homme.

Et après, qu’est ce qu’on fait ?

À l’heure du déconfinement, il nous semble indispensable que la charge mentale puisse se rééquilibrer au sein du couple parental. Pour les mamans qui ont souffert du confinement, il est important de reprendre un peu de temps pour elles, par exemple :
– avec la reprise d’une activité sportive
– en reprenant le travail en présentiel de temps à autre
– en rétablissant un planning des tâches ménagères partagé

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Related Articles

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.