poupée pour garçon

Pourquoi faut-il absolument acheter une poupée à son petit garçon ?

Véritable symbole de l’enfance, la poupée est un jouet iconique et multigénérationnel. Pourtant, elle a longtemps été considérée comme “un jouet de filles”, là où on allait plutôt offrir un gros camion à son petit garçon. Aujourd’hui heureusement, ces à priori disparaissent petit à petit, pour le bien de tous. Et si vous hésitez encore à acheter une poupée à votre baby boy, lisez sans plus attendre ce qui suit !

Le rôle de la poupée dans le développement psychomoteur du bébé

Jouer à la poupée est très bénéfique, aussi bien pour les petites filles que pour les petits garçons. Grâce à elle, les enfants se livrent à des jeux de langage, de socialisation et d’imitation qui l’aideront à développer des compétences clés :
– Manipulation et motricité fine : habiller/déshabiller, donner à manger à la cuillère…
– Motricité globale et coordination : déposer le poupon dans la poussette et le pousser
– Pensée symbolique (dès 18 mois)

Un pouvoir exutoire et cathartique

Bien au-delà de tous les bienfaits sur la motricité, jouer à la poupée permet de développer une compétence particulièrement complexe : l’empathie . A travers la poupée, les bébés vont pouvoir évacuer leurs tensions en (re)jouant les événements marquants de leurs vies. Cela va leur permettre de mieux les vivre pour prendre du recul. On parle ainsi de “l’effet cathartique”.
Par exemple, on voit souvent les enfants lui donner à manger, alors que dans la “vraie vie”, ce sont les parents qui dirigent le repas. Au travers de sa poupée, l’enfant reprend le pouvoir sur un moment crucial : l’alimentation.
D’ailleurs, ce n’est pas une surprise si les pédopsychiatres utilisent la poupée lors de leurs consultations !

La poupée, un jeu pour les filles ET les garçons

La poupée est souvent assimilée à un jeu “pour filles”. Mais les petits garçons adorent aussi y jouer, et ce, dès leur plus jeune âge ! Les nombreux bénéfices moteurs et cognitifs cités ci-dessus sont valables pour les deux sexes. D’ailleurs, dans les crèches et les écoles, on laisse les petites filles et petits garçons y jouer indifféremment… Donc vous pouvez sans hésiter continuer une fois chez vous !
De plus, à l’heure où le débat sur la charge mentale fait rage, on prend de plus en plus conscience de notre rôle à jouer en tant que parent pour sensibiliser au partage des tâches.
Aujourd’hui, changer la couche d’un bébé, préparer le repas ou encore participer à l’éducation des enfants devrait être des actes normaux, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Et il paraît important de normaliser le partage des tâches, dès le plus jeune âge des enfants !

poupée pour garçon

Comment bien choisir la poupée de son enfant ?

Suivant l’âge de votre enfant, il vous faudra adapter la taille et la matière de la poupée.
– Dès 1 an : préférez-la avec un corps en tissu, plus légère et facile à manipuler.
– Dès les 2 à 3 ans : optez pour une petite poupée semi-rigide et articulée qui pourra tenir assise.
– A partir de 3 ans : une poupée plus rigide et réaliste.

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Related Articles

Profitez de -10% sur le 1er mois de votre abonnement couches JOONE.

avec le code promo JOORNAL34XMP

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.