vaccins obligatoires

Quelles sont les nouvelles recommandations de vaccins pour les bébés ?

A l’approche de la rentrée scolaire et en pleine pandémie de Covid-19, sept sociétés savantes de pédiatres ont dernièrement émis de nouvelles recommandations pour les vaccins des bébés.
Ainsi, pour limiter la confusion des symptômes avec ceux de la Covid-19, les pédiatres conseillent désormais de les faire vacciner contre la grippe et la gastroentérite.
Face à ces préconisations, on refait un point sur la vaccination obligatoire en France. Pour quelles maladies est elle obligatoire ? Piqûre de rappel avec Adeline, notre puéricultrice référente.

« En ce qui concerne la vaccination obligatoire des bébés, les règles ont changé au 1er Janvier 2018. Il faut donc les adapter suivant si son bébé est né avant ou après cette date. »

L es vaccins obligatoire pour les bébés nés avant 2018

Les vaccins obligatoires en France Métropolitaine pour les bébés nés avant le 1e Janvier 2018 sont : DTP (Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite)

Les vaccins suivant sont également recommandés (mais pas obligatoires) :
– La tuberculose
– La coqueluche
– Le ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole)
– La varicelle et le zona
– la grippe
– L’hépatite B
– les infections invasives à haemophilus influenzae de type B, à pneumocoque, à méningocoque C
– Le HPV (papillomavirus humain)

Les vaccins obligatoires pour les bébés nés après 2018

– Diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP)
– Coqueluche
– Infections invasives à Haemophilus influenzae de type B
– Hépatite B
– Infections invasives à pneumocoque
– Méningocoque de sérogroupe C
– ROR (Rougeole, oreillons et rubéole)

Que risque-t-on si on ne fait pas vacciner son enfant ?

La principale sanction qu’encourent les parents est l’interdiction d’inscrire et de maintenir leurs enfants non vaccinés à la crèche ou à l’école. De plus, le Code Pénal prévoit deux ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende pour « mise en péril des mineurs ».

Comme le rappelle Adeline :

“La vaccination permet d’éviter des maladies qui peuvent être très graves, voire mortelles, pour lesquelles le seul « remède » est la prévention, qui passe par le vaccin.”

Focus sur le carnet de vaccination

Le médecin qui procède à la vaccination de l’enfant doit obligatoirement l’inscrire sur le carnet de santé. C’est ce qui constitue le fameux « carnet de vaccination » obligatoire. On vous en demandera une copie pour toute inscription en collectivité (crèche, nounou, halte garderie, école…)


Articles liés