Les 1001 questions qu’on se pose quand on attend sont 2ème enfant

Enceinte de votre deuxième enfant, vous vous posez mille questions à la fois. Une nouvelle vie va commencer et vous vous demandez ce qui vous attend avec un peu d’appréhension (voire énormément ?). Nombreuses sont les mamans de la communauté Joone à se poser les questions qui vont suivre. Vous avez les mêmes en tête ?

Enceinte pour la deuxième fois, qu and l’annoncer à l’aîné ?

Il est bien d’attendre 3 mois pour dévoiler l’arrivée de ce deuxième enfant. Cela évite de confronter son aîné à une éventuelle mauvaise nouvelle. Et puis, va-t-il remarquer que votre bidon gonfle peu à peu comme un ballon actuellement ?  

J’ai peur de ne pas savoir gérer ce deuxième enfant, est-ce normal ?

On ne va pas le cacher, avoir un deuxième enfant change la vie d’une famille. Et comme pour la première grossesse vous vous demandez quels sont les nouveaux défis qui vous attendent. Les premiers temps peuvent être un peu chaotiques. Vivre à 4 est tout nouveau pour vous et inclut de nombreux changements d’organisation. Entre un enfant qui commence à avoir ses repères et un mini vous qui a besoin de toutes les attentions, le quotidien se voit bouleversé. Mais il y a une seconde phase vraiment top. Elle est souvent occultée à cause de toutes les appréhensions qui envahissent nos pensées : celle où ça y est, on maitrise. On maitrise l’art de gérer deux enfants à la fois, on maitrise la gestion du quotidien. Avec des ratés (et c’est normal, ça arrive tous les jours).

Mes enfants vont-ils s’entendre ?

Il se peut qu’avec l’arrivée de ce nouveau bébé, votre aîné soit sur ses gardes. Il peut ressentir de la jalousie. Et puis il a peut-être rêvé d’un copain et ne peut même pas jouer avec lui. Non pas fun le bébé. Mais peu à peu votre cadet va grandir. Votre aîné va devenir l’allié parfait pour commanditer des coups dans votre dos avec lui. Vous allez voir qu’un vrai lien entre les deux va se construire. Mais en attendant, sachez toujours réconforter le plus grand quand il en a besoin. Il faut lui rappeler qu’il tient autant de place dans votre cœur que son frère ou sa sœur. Si votre moitié s’occupe du plus jeune, passez du temps avec votre aîné. Activité manuelle, histoire, séance de cuisine, sieste, sachez saisir l’opportunité de lui rappeler combien il est cher à vos yeux. 

Comment on s’organise avec deux enfants ?

Comme on peut. Si vous avez entendu un tel ou un tel dire : “Moi je fais si, mais pourquoi tu fais pas ça ?” Stop ! Les premiers temps sont compliqués. Il faut trouver ses marques. Et tout le monde ne les trouve pas en même temps et avec la même aisance. On teste, on applique, on recommence, on voit comment ça se passe. Et si vous vous sentez surmenée rien ne vous empêche de faire appel un coach en parentalité. Il n’y a pas de honte à demander de l’aide. Au contraire, vous vous sentirez peut-être soulagée d’avoir les conseils d’une personne externe à votre vie de famille. Un expert qui ne passe pas son temps à vous critiquer sur votre comportement et sur l’éducation que vous donnez. 

Enceinte pour la deuxième fois, qu els changements dans la vie de famille ?

Que ce soit des changements matériels ou des changements organisationnels  un deuxième enfant vient chambouler vos rituels. Faites la liste des questions qui vous trottent dans la tête : 

  • L’appart est-il toujours assez grand pour accueillir tout le monde ? 
  • La voiture va-t-elle tenir le coup avec deux siège-auto et une personne en plus pour les vacances ?
  • Est-ce que les enfants vont partager leur chambre ?
  • Est-ce que je veux une chambre à part pour bébé ?
  • Quel mode de garde je veux pour mon enfant ?
  • Est-ce que j’ai envie de prendre un congé parental ?

On se pose devant la meilleure pizza de la Terre avec un cocktails vitaminé. Et ensuite, on en discute calmement avec sa moitié des choses à prendre en charge à deux.  

Est-ce que ma vie de couple va prendre le large avec un deuxième enfant ?

Si il y a le couple parental, il y a le couple d’amoureux. Celui qui a fondé cette famille. Oui avec des enfants, on a moins de temps à se consacrer. Et oui malgré cet emploi du temps chargé, vous pouvez continuer à entretenir la flamme. Il faut faire attention à ne pas se laisser envahir par cette charge mentale. Elle peut vite peser sur nous et notre bien-être mental. Il faut PARLER. Pensez à faire votre did list et à l’étudier avec votre conjoint. Quand vous sentez que sa lourdeur vous ronge physiquement et psychologiquement, parlez-en. Quant aux retrouvailles amoureuses, avec le micro dating impossible de se perdre de vue même avec deux enfants.  

Est-ce que je vais autant aimer mon 2ème enfant que le premier ?

C’est la hantise de toutes les mamans. Savoir si on va aimer son deuxième autant que le premier. Pas besoin de paniquer : l’amour va se multiplier. Jamais il ne va se diviser. Au contraire, ile ne va grandir. On a l’impression d’avoir tout donner pour le premier. On ne sait pas si on va être capable de faire autant pour le deuxième. Ne vous inquiétez. Vous ne vous rendez pas compte de ce que la nature est capable de faire. Vous allez voir ce qu’est le miracle de l’amour.

Est-ce que je vais avoir du temps à consacrer à mon aîné avec un deuxième enfant ?

Bébé 2 va prendre de la place oui. Bébé 2 fait avoir besoin de plus d’attention que votre aîné oui. Vous vous entendez déjà culpabiliser. Votre conjoint est en train de donner le biberon ? Top, filez à la sieste avec le grand ou racontez lui une histoire. Bébé dort, il faut préparer les goûters pour anticiper un peu. Un peu de cacao en poudre, des yaourts, du sucre, de la farine, un peu d’huile… On lance le gâteau au yaourt du siècle. Et on cuisine avec son aîné, babyphone à proximité.

Est-ce que je vais vivre la même grossesse ?

Aucune femme enceinte ne vit la même grossesse pour ses enfants. Mais avec un enfant déjà présent les choses ne se vivent pas de la même manière. Elle peut bien sûr être plus fatigante, pour d’autres mamans plus sereine. De même, avez-vous été malade pour la première ? Ca ne signifie pas que vous allez l’être pour la deuxième. Peut-être avez-vous pris 20kg pour la première ? Pour cette fois, peut-être n’allez-vous prendre que 10  mini kg ?

Est-ce que je vais vivre le même accouchement ? 

Il ne faut pas que vous commenciez à angoisser en pensant à une nouvelle césarienne ou épisiotomie. Si vous sentez que ces angoisses montent, parlez avec votre sage-femme, votre gynécologue. Ne vous laissez pas vous envahir par des sentiments de mal-être. Des experts sont là pour vous soutenir et vous écouter. Pourquoi ne pas faire un peu de sophrologie ou d’acupuncture pour vous détendre et extérioriser certains soucis ou questionnements perturbants ?  

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Related Articles

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.