Inscrivez-vous à JOORNAL pour accéder à la catégorie {nom.catégorie}!

croire au pere noel

Faut-il laisser les enfants croire au Père Noël ?

Inscrivez-vous pour créer votre liste de favoris
Le 18 Nov 2020

Est ce que vous aussi, avant de devenir parents, vous vous étiez juré de ne jamais mentir à votre enfant ? Et est ce que vous aussi, quelques années plus tard, vous êtes en train de faire la queue au supermarché pour une photo de votre bébé sur les genoux d’un vieux barbu en costume rouge ?
Ah… Le Père Noël… ce mythe intergénérationnel que vous aussi, vous avez fait perdurer auprès de vos enfants… Mais finalement, a-t-on tort de faire croire au Père Noël ? Et comment s’y prendre pour leur dire la vérité, après coup ?

Pourquoi le mythe du Père Noël perdure de génération en génération ?

Beaucoup de parents se servent du Père Noël pour transmettre à l’enfant ce que représente Noël dans la tradition familiale.
Un temps de joie, de partage, mais aussi un moment un peu magique et féérique. Et puis il y a l’Avent, ce temps d’attente qui semble moins long quand on écrit la lettre au Père Noël, qu’on décore la maison, qu’on prépare les sablés de Noël…
Le père Noël incarne tout cela à lui tout seul ; il aide l’enfant à se représenter et à se projeter dans cette période si spéciale et dans l’imaginaire collectif.

Au même titre que la petite souris ou les cloches de Pâques, le Père Noël s’inscrit dans une tradition qui structure le temps social et qui permet de passer du temps avec les gens qu’on aime. Et même si son existence n’est pas réelle, les valeurs qu’il incarne le sont : celles de l’amour, de la générosité et du partage.

Du père Noël au père Fouettard…

Il faut faire attention à ne pas se servir de ce personnage imaginaire pour faire régner l’ordre à la maison pendant l’hiver. Certains parents l’utilisent comme un outil de chantage “tu sais, le Père Noël voit tout, donc sois sage sinon tu n’auras pas de cadeau”.
En tant que parent, c’est à vous d’assurer l’autorité parentale. Aucun personnage fictif ne devrait tenir ce rôle à votre place.

Quand doit-on arrêter de “faire croire au Père Noël” ?

En grandissant, l’enfant décidera sûrement par lui-même du degré de crédibilité et de concret qu’il accordera à cette légende. Ne pressez pas les choses ! Chaque enfant a son propre rythme qu’il faut savoir écouter. Observer sa sensibilité, son âge et surtout sa maturité. S’il se met à vous poser des questions, répondez-y en toute sincérité et ne cherchez plus à faire durer le mystère “coûte que coûte”.

L’ astuce ultra touchante d’une maman pour dévoiler la vérité à son enfant…

A mesure que l’enfant grandit, il devient de plus en plus difficile pour les parents de garder le secret. Les discussions avec les grands cousins, ou avec les copains dans la cour de récré sont bien souvent le lieu de toutes les révélations.
Il y a quelques temps, une maman américaine a partagé sur son compte Facebook la manière dont elle a expliqué à son enfant que le Père Noël n’existait pas.


Ainsi, dès que son tout petit a commencé à avoir des doutes, elles lui a dit :

Tu as vraiment grandi cette année, physiquement, mais aussi dans ton cœur. D’ailleurs, ton cœur est si grand que je pense que tu es prêt à devenir toi-même un Père Noël ! Tu t’es sûrement rendu compte que la plupart des Pères Noël sont des hommes déguisés… Et beaucoup d’enfants disent cela car ils ne sont pas prêts à être un Père Noël. Mais toi, si. (…) Je crois que le moment est venu d’accepter TA première mission de Père Noël !

La mission sera alors d’offrir un joli cadeau ou une attention particulière à un copain, sans être vu et sans révéler son secret… car un Père Noël ne fait pas de cadeaux pour être remercié, mais par bonté de cœur.

Au final, sachez que la plupart des enfants prennent plutôt bien cette “grande révélation”. Certains se sentent même honorés d’avoir découvert le pot-aux-roses et de faire partie des “Grands”…

croire au père noel
Vous aimerez peut-être ...