Inscrivez-vous à JOORNAL pour accéder à la catégorie {nom.catégorie}!

Les femmes enceintes peuvent-elles se faire masser ?

Inscrivez-vous pour créer votre liste de favoris
Le 02 Déc 2020

S’il y a bien un moment où les femmes ont besoin et envie de se faire masser, c’est durant leur grossesse. Leur corps connaît un tel chamboulement pendant ces 9 mois que se faire chouchouter dans un institut deviendrait presque vital. Entre les douleurs aux articulations, les tensions au niveau du dos et autres désagréments courants propres à la grossesse, le massage prénatal pourrait soulager les femmes enceintes de tous ces tiraillements. On vous dit tout sur le massage pour les femmes enceintes et les précautions qui vont avec.

En quoi consiste le massage prénatal ? 

Le massage prénatal est une forme de massage réservée aux femmes enceintes pour soulager les douleurs accumulées au cours de la grossesse. Ce massage consiste à réaliser des effleurages, frictions et pressions tout en douceur sur le corps. Les gestes ne sont pas brutaux mais doux et sont réalisés du bas vers le haut pour drainer le corps. Vous êtes allongée sur le dos ou sur le côté et le plus souvent assise sur une chaise spéciale pour ne pas avoir à supporter le poids du ventre le temps du massage. 

A quel moment peut-on se faire masser ? 

Bien que le massage prénatal ne présente pas de contre indications pour la maman comme pour le bébé, il est conseillé d’attendre que le premier trimestre soit passé. En effet, durant les trois premiers mois de grossesse, le risque de fausse couche est encore assez élevé et le foetus n’est pas encore “stabilisé”. Entre le 4ème et le 7ème mois de grossesse, vous pouvez vous rendre en institut 1 à 2 fois par semaine. A partir du 8ème mois, vous pouvez vous faire refuser l’accès par peur de déclencher l’accouchement.

Où est-il possible de se faire masser enceinte ? 

De nombreux instituts proposent le massage prénatal. Afin de faire votre choix, vous pouvez vérifier si le masseur a une certification spéciale pour les massages de grossesse. Vous pouvez également vous fier à la réputation de l’institut ou des différents avis que vous pouvez lire et entendre autour de vous.

L’automassage pendant la grossesse

Les femmes enceintes peuvent également réaliser l’automassage si elles ne souhaitent pas se rendre en institut ou alors en complément. L’utilisation d’huiles essentielles est là aussi pas conseillée mais plutôt l’utilisation de produits neutres et bio. Ce type de massage vise à se détendre en dénouant ses points de pression, mais aussi à tisser du lien avec son enfant. L’automassage peut ainsi se rapprocher de l’haptonomie. Votre partenaire peut lui aussi participer à cette pratique.

Quels sont les bienfaits du massage prénatal ?    

D’une pierre deux coups, le massage prénatal a des effets positifs pour la maman mais aussi pour le bébé !
Pour la maman :
– Soulager les douleurs et les tensions musculaires
– Soulager les crampes au niveau des jambes
– Atténuer les douleurs liées à la grossesse
– Favoriser le sommeil et la récupération 
– Préparer la mobilité du bassin pour l’accouchement 
– Alléger les nausées
Pour le bébé :
Dès 4 mois, le bébé perçoit et ressent les sentiments de la mère aussi bien ses moments de joie mais aussi ses angoisses. Avec le massage prénatal, la maman va libérer l’hormone du plaisir que le bébé va ressentir. Ce type de massage réduit également l’hormone liée au stress et aux angoisses.

Focus sur : les produits de massage pour femme enceinte

N’hésitez pas à demander au praticien les produits qu’il compte utiliser lors du massage. Les produits utilisés doivent être le plus clean possible, idéalement biologiques. Favorisez les massages avec des huiles végétales hypoallergéniques, dépourvues d’huiles essentielles. En effet, les huiles essentielles peuvent passer la barrière du placenta et être toxiques pour le fœtus. Les sources de chaleur comme les pierres chaudes ou les bouillottes sont également à éviter. Elles peuvent provoquer une dilatation ou un relâchement musculaire.

Les contre indications

Bien que le massage prénatal ne présente pas de risques au bébé et à la maman, les femmes enceintes ayant des pertes sanguines ou aqueuses ne peuvent pas en bénéficier. De même pour les futures mamans diabétiques ou sujettes à de l’hypertension. Si vous avez des plaies ouvertes, des inflammations de la peau ou des varices, le massage prénatal est là aussi à éviter.

Le shiatsu et la grossesse :

Cette méthode de massage japonaise est complètement compatible avec la grossesse et aurait de nombreux bienfaits sur les divers désagréments liés à la grossesse (douleurs, fatigue…). Certaines précautions sont à prendre pour les femmes enceintes concernant l’intensité des mouvements. Il est conseillé d’éviter certaines parties du corps comme la vessie et la rate ainsi que des points énergétiques qui pourraient stimuler les contractions et l’ouverture du col de l’utérus. Le praticien de shiatsu ne se substitue pas à un professionnel de santé.

Vous aimerez peut-être ...