Bégaiement

Votre tout-petit se met à bégayer ? Découvrez comment l’aider sans le brusquer

Bégaiement chez l’enfant : voilà un thème qui vous préoccupe de plus en plus. Lundi tout allait bien, et soudain, depuis mardi, votre enfant est revenu de l’école en bégayant. “Ma, ma, ma, maman”, impossible de vous appeler sans couper le mot plusieurs fois. Impossible de prononcer une phrase sans de multiples hésitations et répétitions. Angoissé, vous vous demandez ce qu’il se passe ? Est-ce que ça va durer ? Bégaiement, ça signifie quoi et comment le prendre en charge ? Toutes réponses sont ici.

Mon enfant bégaie : qu’est-ce que ça veut dire ? 

Le bégaiement est un trouble de la parole. Il s’installe et empêche de parler de manière fluide et continue. Cela entraîne des hésitations fréquentes dans les phrases, perturbant la construction de ces dernières. Le bégaiement entraîne divers accidents de la parole comme :

  • Des blocages : l’enfant commence un mot puis s’arrête, se stoppe en plein milieu d’un autre ou d’une phrase. Il est tellement submergé, incapable de trouver ses mots qu’il peut inspirer vraiment fort avant doser prendre la parole, 
  • Des mots peuvent être prolongés avec un son continu comme “je veuuxxxxxxxxxx, heu, veuuuuux, je veux”,
  • Une répétition de syllabes, de mots, de sons avec des tensions dans la diction. 

Bégaiement : quelles sont les causes ?

Plusieurs causes peuvent réveiller un bégaiement chez un enfant. Cela peut être :

  • Un facteur familial : arrivée d’un nouveau bébé, un déménagement, un changement d’école un accident,
  • Un facteur externe : une pression sociale,
  • Une malformation physique, un souci détecté dans les oreilles ou une malformation de l’appareil vocalique (organes de la parole). 

Quoiqu’il en soi, iI faut faire attention au caractère de votre enfant. Car par la suite un enfant émotif, avec un tempérament anxieux, ou à tendance perfectionniste peut développer un bégaiement.

Quand remarque-t-on que le bégaiement est sévère ? 

L’enfant développe certains comportements et tics : 

  • Grimaces 
  • Mouvements de tête
  • Regard fuyant quand il parle ou quand on s’adresse à lui    
  • Énervement quand il prend la parole

Mon enfant bégaie ou hésite : comment différencier les 2 ?

Chez un jeune enfant les hésitations sont normales. Il apprend à parler et ses hésitations se formulent par des répétitions de mots de 2 ou plus de syllabes. Il peut répéter des morceaux de phrases. On va l’entendre dire : “Je veux je veux du gâteau”… Dans sa tête tout ne se construit pas aussi rapidement qu’un adulte. Il faut lui laisser le temps d’enregistrer et comprendre ce qu’il essaie de formuler. Comme quand on apprend une nouvelle langue.  

Bégaiement : l’apparition peut-elle être soudaine ?

Oui, votre enfant peut bégayer sans que vous ne compreniez pourquoi. Hier il parlait normalement, et là ses phrases semblent prises de bug assez fréquents et sévères. En effet, nombreuses sont les mamans de la communauté à nous avoir confié que leur enfant avait bégayé un beau jour comme ça, tout en reconnaissant qu’elles ne savaient pas d’où cela venait.

A quel âge peut apparaître ce trouble du langage ? 

Entre 2 et 5 ans souvent mais une fois de plus, il est primordial de vous rassurer car à cet âge-là, l’enfant est toujours en apprentissage. Ce n’est pas évident d’apprendre à parler, on se bat avec des mots compliqués, avec le peu de vocabulaire appris. On répète des mots, des sons, des morceaux de ce que l’on entend. Et chacun à son rythme on développe la parole. Pour être sûr qu’il n’y a pas de souci, le plus sûr est de consulter un orthophoniste. Il ne faut jamais attendre, l’inquiétude grandit et l’enfant le ressent. 

Bégaiement : peut-il disparaître et revenir ?

Le bégaiement disparaît spontanément au cours du développement de l’enfant. Mais chez certains il peut persister à l’âge adulte. Plus le bégaiement est pris en charge tôt, plus il pourra être mieux traiter. Si chez certaines enfants il tend à disparaître rapidement, chez d’autres il peut persister plusieurs années. Mais il ne faut jamais baisser les bras car il est capital que votre enfant ait votre soutien pour poursuivre avec motivation les séances chez l’orthophoniste. Ne cessez jamais de croire en lui. Si ce n’est pas évident au quotidien pour les aidants, mais il faut bien se rappeler que pour l’enfant le bégaiement peut être un vrai frein à son bien-être social. Plus l’enfant se sentira soutenu et entouré de sa famille (et du corps enseignant, des copains à qui on a expliqué le souci), plus il se sentira apte à aller de l’avant.  

Peut-il être un symptôme de l’autisme ?

Le bégaiement n’est pas forcément un signe d’autisme. Effet, il faut prendre en compte plusieurs facteurs. C’est pour cela, qu’il ne faut pas attendre pour poser les questions à votre pédiatre. De surcroît, un parent angoissé peut inquiéter un enfant et cela peut le stresser.    

Bégaiement : comment le prendre en charge ?

Dès que possible consulter un expert. A la suite de quoi, plus le bégaiement est pris en charge tôt, mieux il sera suivi et traité pour s’en débarrasser. Car si le bégaiement est un souci, il peut entraîner d’autres interférences chez l’enfant : 

  • Perte de confiance en soi,
  • Mauvaise estime de soi,
  • Culpabilité de pas réussi à parler normalement,
  • Honte de pas pouvoir s’exprimer librement,
  • Mise à l’écart,
  • Peur d’aller vers les autres.

Pour prendre en charge le bégaiement de votre enfant, vous pouvez rencontrer un orthophoniste. Il va identifier d’où provient le bégaiement. Le but est de repérer ce qui perturbe l’enfant. Il peut parfois n’y avoir besoin que de une ou deux séances. Tout dépend du rythme auquel l’enfant arrive à avancer. Et pour avancer, l’orthophoniste va faire travailler votre enfant sur des exercices particuliers :

  • Basés sur la respiration,
  • Améliorant l’élocution,
  • Aidant à la prise de parole.

6 conseils pour aider un enfant qui bégaie

  • Aider votre enfant en lui parlant lentement
  • Composez des phrases courtes
  • Soyez patient avec lui et vous-même
  • Ne complétez pas ses phrases mais montrez-lui qu’il peut prendre son temps pour trouver le mot manquant
  • Gardez le contact visuel
  • Montrez lui que vous être fier de lui et dites-lui  

Il n’y a pas que l’orthophoniste qui peut aider mon enfant ?

N’hésitez pas à compléter les séances d’orthophonie par des consultations de psychothérapie pour aider l’enfant. Quant à vous, vous pouvez participer à la guérison en lui proposant de pratiquer des activités de groupe. Théâtre , chant, sont des activités intéressantes pour avancer. Vous avez déjà remarqué qu’une personne qui bégaie ne le fait pas quand elle chante ? Vous allez peut-être susciter une vocation chez l’enfant ? Rappelez lui que de grandes stars de cinéma sont bègues ou ont eu des soucis de bégaiement. Si je vous parle de Julia Roberts, Marilyn Monroe, Emilie Blunt, Ed Sherran. Ils ont fait face au bégaiement et ont su surmonter leur bégaiement et s’en sortir. 

Sources : 

Une jeune enfant bégaie, que faire ?

Le bégaiement de l’écolier

ncbi.nlm.nih.gov

Association : 

Begaiement.org

Journée Mondiale du bégaiement célébrée le 22 octobre

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Related Articles

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.