Libido après l'accouchement

“Je n’ai plus AUCUNE libido depuis l’accouchement… C’est grave ?”

Vous ne savez plus si vous êtes à bout physiquement, ou émotionnellement. Ou les deux à la fois. Sans même parler des potentielles traces laissées par l’accouchement : cette césarienne et/ou épisiotomie, ce périnée fatigué… Bref, le plaisir et la libido après l’accouchement, c’est calme plat…
Jeunes mamans, sachez le : vous êtes plus belles que jamais ! Mais vous passez peut-être par la même étape qu’une grande majorité des mamans. Explications avec Dalila Hammoud, psychologue clinicienne.  

“J’ai du mal à me sentir sexy depuis l’accouchement”

Un cri du cœur que nous avons entendu lors d’une récente conversation entre mamans, au cours d’un petit déjeuner JOONE.
Beaucoup de choses ont changé ces 9 derniers mois. Votre corps, vos émotions, et votre fatigue… Tout ça a créé un sacré jeu de yoyo sur vous et votre bien-être. D’ailleurs, beaucoup de jeunes mamans ont du mal à retrouver leur libido / sex appeal après avoir donné la vie. Est-ce la fin de votre couple pour autant ? Faut-il s’alarmer ? La réponse est non.

Libido après l’accouchement : Et si c’était physiologique ?

Juste après l’accouchement, il est (très) rare de voir les jeunes mamans déborder d’énergie sexuelle. Et pour cause ; elles doivent souvent jongler entre vie de maman  et baby blues, cette sorte de dépression post-partum due à la chute d’hormones… Les hormones justement : on parle ici de ces fameux oestrogènes, qui ont certes un effet bénéfique sur le lien d’attachement avec le bébé, mais qui  pénalisent aussi la libido et la lubrification. La prolactine peut aussi contribuer à augmenter la sécheresse. Pas étonnant que les jeunes mamans n’aient pas vraiment envie de sexe !

“Prendre son temps ne signifie pas renoncer.”

Comme nous l’explique la psychologue Dalila Hammoud, il est aussi important de prendre soin de la maman qui se retrouve vulnérable et fragilisée après l’accouchement. Un entourage bienveillant peut aider à son rétablissement. Le fait d’être entourée, écoutée, que l’on soit attentif à ses besoins à elle et à sa souffrance permettra progressivement à la mère de se relever, de reprendre confiance en son corps et de lui offrir le meilleur par la suite.
Parfois un long travail de reconstruction est nécessaire pour restaurer une image positive de soi. Pour certaines femmes il faudra faire le deuil de son corps d’avant la grossesse. Pour d’autres il s’agira de faire le deuil de la grossesse : on parle du « syndrome du ventre vide » . Sur le long terme cela peut affecter l’image et l’estime de soi et la relation au sein du couple. Il ne faut donc pas hésiter à consulter si le mal-être s’installe au quotidien.

Quelques pistes pour reprendre confiance en soi après l’accouchement

– Ne pas chercher à comparer votre corps “d’avant” à celui d’aujourd’hui. Vous avez passé 9 mois à créer la vie. Et même si ce petit miracle vous a donné une nouvelle silhouette, vous êtes extraordinaire et devriez être fière de tout ce que votre corps a été capable de créer.Accepter que les choses prennent parfois du temps. Comme on l’entend parfois “on met 9 mois à faire un bébé, et 9 mois à le défaire”.
– Trouvez confiance dans la relation avec votre partenaire. Si votre rapport au corps est difficile, ne vous forcez pas. Vous ne devriez jamais avoir à vous forcer d’ailleurs. Une flamme s’entretient aussi bien avec des jeux de regards, un massage, un moment d’intimité devant un film, quelques pas de danse improvisés…
– Lorsque vous vous sentez prête, allez-y progressivement. Et n’hésitez pas à utiliser un lubrifiant doux pour les premières fois, le temps que votre corps et vos hormones reprennent leurs marques.

Articles liés