10 choses que je me suis promis de faire en tant que maman

10 trucs que je m’étais promis de faire en tant que maman

Avant d’être maman, j’avais un rêve. Bon, déjà celui de devenir maman tout simplement (et on sait combien c’est compliqué pour certaines d’entre nous). Et à la naissance de mon enfant, je me suis promis de faire 10 trucs pour être une mère parfaite (oui j’ai cru que ça existait). Bon, il faut croire que la réalité m’a rattrapé. 

Ne pas donner la tétine à gogo

Oui et bien j’ai été vaincue par le royaume de la tétine, excuse-moi. Toutes les mères ont leurs faiblesses (avec un s car oui on en a plusieurs, on est humaine je vous jure). “La tétine, moi, jamais” avais-je dit devant ma mère et ma belle-mère. Mais quand vous avez un bébé qui hurle plus fort qu’une alarme, que vous vivez en appartement, que ça fait peut-être 2 heures que vous tentez de le calmer, que votre voix de sirène ne peut rien y faire, la tétine est plus costaud que vous pour vaincre les pleurs d’un bébé. Depuis cet objet miraculeux me suit dans tous mes déplacements et a même un surnom : mon roi. 

Ne jamais punir

“Chéri arrête, ça suffit, écoute ce que tu fais n’est pas bien. Ecoute maman. Tu sais que ce que tu fais là est mal”. Ok, une fois, 2 fois : allez au coin. Tu avais promis que jamais tu ne punirais ton enfant. Que tu lui expliquerais toujours pourquoi il est en train de faire une bêtise. C’est là que tu t’es rendu compte que 2 minutes au coin n’allait pas ruiner votre amour.  

Ne jamais hurler

Nuits blanches, tu es à cran. Bébé fait ses dents, bébé ne veut pas manger, bébé ne veut pas dormir, tu as promis mais là tu n’en peux plus. On est probablement nombreuses à avoir craqué, hurler au secours. Je n’en peux, je suis nulle, mais qu’est-ce que tu veux, je ne comprends rien, pourquoi tu me fais ça. Oui être maman ce n’est pas évident, oui maman c’est un rôle qui peut faire craquer, oui les mamans peuvent hurler quand elles sont à bout , oui on a le droit d’être fatiguées, épuisées, de mauvaise humeur. Nous vivons avec une charge mentales sur le dos parfois compliquée à porter. A toutes celles qui culpabilisent d’avoir hurler une fois, deux fois… Vous n’êtes pas des mauvaises mères, vous êtes humaines. 

Apprendre à ranger la maison, toute la maison (sans rien cacher sous les lits)

Des photos de chambres d’enfants sur Instagram à la chambre de nos enfants, il y a un gap, que dis-je, une péninsule. Ta maison n’est pas Feng shui, tant pis, tu verras ça plus tard, quand les enfants auront quitté le nid. 

Faire attention à tout ce que je mange devant les enfants

Tu le regardes , il te regarde, cet éclair au chocolat te fait les yeux doux dans la vitrine. Tu craques et tu le manges en attendant que les enfants sortent de l’école. Pas de bol, ils t’ont vu mordre dedans. Tu vas vraiment leur donner leurs pommes ? Ok, éclairs pour tout le monde. On peut faire une exception de temps à autre.

Faire les repas maison jusqu’à…

Leur majorité. Tu as arrêté au bout de 3 mois de diversification alimentaire une fois confinée. Boulot, enfants, ménage, repas, courses, pas possible de tout faire, nouvelle charge mentale, elle et toujours elle. 

Ne jamais me plaindre d’être fatiguée

“T’as l’air fatiguée. Moi pas du tout, j’ai omis de faire mon masque aux algues noires d’orient c’est tout”. En fait, si je suis crevée, je n’en peux plus, je veux dormir, DORMIR ! C’est dit, et vous avez le droit de le dire autant de fois que vous le désirez vous savez ? Ce n’est as une honte. Nous devons constamment maquiller les apparences sauf que ce n’est pas tous les jours Mardi Gras. On a le droit de sortir sans filtre. Tu as voulu des enfants tu assumes. Non ce n’est as ça la vraie vie. La vraie vie est remplie de charges mentales, de défis, de to do list fatigantes. Si tu as envie de dire que tu es fatiguée , tu as le droit. Ce n’est pas pour ça que tu aimes moins tes enfants pou que tu détestes ta vie?

Ne jamais apprendre des choses ridicules à mon enfant

Tu te moques de certains parents sur les réseaux sociaux quand ils postent leurs enfant en train de dire ou de faire des choses vraiment ridicules, avec l’envie de faire la même chose au fond. Est-ce que je vais oser ? Et te voilà éclaté de rire avec ta moitié en train de filmer loulou en train de dire prout. 

Ne pas aller chez le pédiatre toutes les semaines dès qu’il a le nez bouché

Dès que bébé a un rhume, c’est plus fort que toi, tu as besoin de te rassurer. Tu as besoin de savoir si il n’y a rien de grave, si il n’a pas besoin d’antibiotique. Parfois, tu te demandes même si le pédiatre ne te balades pas un peu pour écourter la consultation. Tu es comme ça, tu veux que ton enfant soit en parfaite santé et le moindre microbe te rend folle d’inquiétude. Et tu n’est pas la seule à être comme ça.  

Ne jamais laisser jouer mon enfant avec mon téléphone

Pas question de laisser mon enfant avec mon téléphone dans les mains. Et puis tu as découvert un jeu top qui l’occupe dans les salles d’attente du pédiatre et quand les trajets en voiture sont interminables. 

Articles liés