comment annoncer qu'on enceinte à son aîné

Comment annoncer à mon aîné que je suis enceinte ?

Un heureux événement se prépare, votre ventre comment doucement à s’arrondir et vous vous demandez comment votre aîné va réagir à cette annonce de grossesse ? Pour vous tout n’est que joie, contrairement aux enfants qui ne voient parfois du tout l’arrivée d’un nouveau bébé dans le foyer de la même manière. Comment lui annoncer : voici nos pistes de réflexion pour partager cette nouvelle avec amour et bienveillance.

Annonce de grossesse aux aînés : en parler dès le début ? 

Avant de faire une annonce de grossesse, on attend souvent la règle des 3 mois. Même avec les enfants, il est préférable de procéder de cette manière. En cas de mauvaise nouvelle cela permet de les préserver. Mais souvent, les enfants se doutent. Ils ressentent les choses et voient votre comportement changer. Si en plus votre ventre commence à bien s’arrondir et qu’il est en âge de se poser la question, il va se demander pourquoi vous changez tant physiquement.

La meilleure manière de l’annoncer sa grossesse

Il n’y pas de bonnes ou de mauvaises manières de faire une annonce de grossesse à son enfant. Il faut le faire comme vous le ressentez. Certaines mamans vont avoir envoie de montrer une échographie, d’autres vont vouloir créer un jeu si les aînés sont grands (devinette, rebu). D’autres vont chercher à ménager leur enfant en lui faisant comprend un peu tous les jours, lui en parler en montrant l’évolution de son ventre et lui dire qu’un copain de jeu ne va pas tarder à arriver. Il faut que cette annonce soit faite dans la joie, jamais avec angoisse. Un enfant c’est une éponge, il ressent tout. Et si il sent de la crainte dans votre voix, il va peut-être se demander si c’est vraiment une bonne nouvelle et si il doit se réjouir.  

Mon aîné me fait la tête depuis qu’il est au courant

C’est une réaction normale car il a été au centre de toutes les attentions depuis sa naissance. Si vous sentez de la tristesse depuis votre annonce de grossesse, c’est qu’il a besoin de mettre des mots que ce qu’il ressent. Faites lui comprendre que vous l’aimez toujours autant. Que ça ne changera jamais. Un enfant a besoin d’être rassuré quand il est confronté à des changements car son quotidien va être bouleversé. A nouveau ne soyez jamais dans le stress pour lui parler. Il peut l’assimiler et se dire que c’est à cause du bébé que vous êtes comme ça. Ce n’est pas le but. Le but est de le préparer positivement en lui expliquant tous les trucs chouettes qu’il va pouvoir faire avec son frère ou sa sœur, en lui rappelant qu’il faudra être patient au début. Eh oui, un bébé ça ne marche pas et ça ne parle pas tout de suite !

L’implique dans la grossesse, pourquoi pas ? 


Oui vous pouvez tout à fait le faire participer à ces mois trépidants. On ne parle pas de l’emmener avec vous aux échographies car il n’est pas en âge de de comprendre ces images. Et ce n’est pas non plus un spectacle/ Mais faites le participer aux achats. Préparez la nouvelle chambre, choisissez les doudous tous les 2, les jouets. Cela peut-être un bon début pour anticiper les présentations à venir. Vous pouvez lui proposer de chanter des chansons à votre ventre des poèmes, des histoires. Il se fera peut-être un plaisir de joue les comédiens pour passer du temps avec vous. 

Créer un calendrier d’attente

Pour impliquer votre enfant dans cette grossesse, vous pouvez lancer une activité manuelle autour d’un calendrier d’attente. Comment ? En créant une frise rigolote avec les mois, les saisons et au bout la date prévue d’accouchement (ou le mois). Le truc vraiment top ? On étudie les mois, les périodes de l’année et en plus on fait une activité chouette avec son enfant. La frise peut être décorée de photos, de mots d’amour, d’anecdotes, de dessins etc.

Maman c’est quoi un bébé ?

Les premiers temps vont peut-être être un peu compliqués à gérer. Votre bébé va vous demander du temps, de l’énergie et ses pleurs vont peut-être perturber votre aîné. Pour lui expliquer ce qu’est un bébé, sortez les albums photos et rappelez-lui comment il était plus jeune, comment vous vous occupiez de lui. Expliquez-lui que vous allez devoir faire la même chose avec son frère ou sa sœur. Si vous avez des vidéos c’est même mieux pour lui expliquer.

Gérer la jalousie après avoir annoncer sa grossesse

La jalousie peut s’installer et c’est de nouveau un sentiment normal chez un enfant qui n’a jamais eu à partager ses parents avec une autre personne. Ne rejetez pas cette jalousie, cela fait partie de sa construction. Faites lui ressentir qu’il est une source de bien-être pour vous, que vous avez besoin de lui. A nouveau rassurez-le, rappelez-lui que votre cœur ne se divisera jamais en deux, et que vous les aimer autant l’un que l’autre. Sans lui mettre de pression il peut être chouette de lui faire comprendre qu’il va être le grand de la maison, cela peut le rendre fier.

Accouchement en vue

Le grand jour arrive. L’appréhension de devoir laisser votre enfant nait peu à peu chez vous, mais pas de panique. NO stress ! Vous allez gérer d’une main de maître. Peut-être que ces pistes de gestion “alerte bébé arrive” vont pouvoir vous aider :

  • Gardez votre aîné à la maison avec papa. Il ne faut pas qu’il se sente exclu et a besoin de conserver un minimum de repères même si papi et mamie sont disponibles pour le garder. Mais si papa a besoin d’aide, ils sont les bienvenus à la maison.
  • En cette période de Covid , les mamans ne peuvent pas recevoir leurs enfants à la maternité. Cela peut créer un vide chez vous comme chez eux et tout le monde peut trouver le temps de séparation vraiment long. Et si vous organisiez des appels visio chaque jour ?

Si le papa doit restée avec vous, pas de panique non plus. On s’adapte et on propose à des proches : grand-parents, tati, tonton, parrain, marraine de venir s’installer à la maison pour garder le loulou et ne pas le perturber de nouveau dans son besoin de repères.

Alerte régression : mon aîné fait le bébé !

Déçu, votre aîné ne s’attendait pas à cette vie avec un bébé. Cela l’ennuie. Les pleurs l’insupporte et votre manque de temps l’agace. Et plus, il ne peut même pas jouer avec ce mini être humain tout de suite. Du coup, il se dit que pourquoi pas, redevenir un bébé pourrait attirer votre attention. Pas la peine de le gronder et de lui interdire de se comporter ainsi. Cela pourrait renforcer son mal-être et d’éventuels caprices pour vous retire auprès de lui. On va verbaliser ce qu’il se passe et attendre ce que cela passe. Car oui cette période est transitoire et vous allez voir que se comporter comme un bébé pourra bien vite l’ennuyer. En cas de comportement qui dure dans le temps, pensez par contre à en parler à un professionnel de santé.

Source :

cairn.info

Articles liés