La sieste c'est jusqu'à quel âge ?

La sieste, c’est jusqu’à quel âge ?

Sieste le matin, sieste de l’après midi… Mais au fait, jusqu’à quel âge va-t-il la faire ? Il est vrai qu’un nouveau né et un enfant de 2 ans n’ont pas les mêmes besoins physiologiques. Une chose est sûr : ils ont besoin tous les 2 d’un temps de repos dans la journée. (Et vous aussi, d’ailleurs…) Décryptage :

Pourquoi la sieste est indispensable chez un bébé

Parce que c’est un besoin physiologique , tout simplement. La sieste est un sommeil lent et profond qui vient compléter celui de la nuit.
Quand l’enfant dort, son petit corps fabrique des hormone de croissance, qui l’aident à bien grandir. Un mécanisme qui favorise la construction osseuse et la cicatrisation.
Mais pas que ça ! Pendant le sommeil, l’organisme élimine les déchets et le système immunitaire s’active. En gros, le corps utilise le temps de sommeil de l’enfant pour assurer son bon développement. Magique !

Autre atout de la sieste : le cerveau va utiliser ce temps pour traiter les informations reçues plus tôt et les mémoriser. De même que le système nerveux central va lui aider au développement des apprentissages et au maintien de l’équilibre émotionnel.

 

La sieste en fonction des âges 

  • De la naissance à ses 3 mois : l’enfant a besoin 4 à 6 périodes de sommeil dans la journée calées entre ses repas (tétées ou biberon),
  • De 4 mois jusqu’à 9 mois : il a besoin de 3 siestes, une en fin de matinée, 2 l’après-midi,
  • Et de 9 à 12 mois : une sieste le matin et une en début d’après-midi,
  • Après 1 an et jusqu’à 18 mois : plus de sieste le matin, mais une sieste plus longue en début d’après-midi,
  • A 3 ans : une courte sieste après le déjeuner,
  • Dès 4 ans : il a besoin d’un temps calme dans une pièce tranquille, sans bruit.  

A la maternelle mon enfant de 4 ans ne fait plus de sieste, est-ce vraiment bon ? 

Dès la moyenne section la sieste est supprimée et laisse place à des temps calmes. Pourtant de nombreux professionnels de santé expliquent que la sieste reste importante à cet âge. Grâce à elle, les enfants vont mémoriser sur le long terme les choses apprises plus tôt dans la journée.

Maman au foyer, j’ai la chance de pouvoir récupérer les enfants pour lé déjeuner. A l’école ils ne font plus de sieste mais mon plus jeune de 4 ans est lessivé quand il rentre le soir. Du coup le midi je lui propose d’aller se coucher un peu après le déjeuner. Je le réveille pas trop tard avant d’aller à l’école afin qu’il récupère un peu. Et je ne sais pas si je suis la meilleure maman mais il n’est plus excité comme une puce le soir. Je le couche avec moins de complications.

Léa, maman de Solan, 4 ans.  

A l’entrée en école primaire, on en pense quoi ?

Les enfants entrent en CP dès l’âge de 6 ans en général. Ils ont appris à cet âge à se passer de sieste. Ils ont même plutôt besoin d’un temps libre au calme que d’une sieste.

Mais si à 6 ans la sieste n’est plus un besoin capital et qu’un enfant en manifeste le besoin, il faut vérifier qu’il ait bien son compte d’heures de sommeil. Il faut s’assurer que ce sommeil est vraiment réparateur. Si l’enfant est fatigué, on peut proposer une sieste le week end ou le mercredi après-midi (si possible).

Comment savoir si mon bébé a encore besoin de faire la sieste ? 

Enervé, bougon, râleur, voire carrément excité, il est possible que votre enfant n’ait pas assez dormi et soit en manque de sommeil. Peut-être a-t-il besoin de dormir la journée ? Si avec les journées d’école les choses sont compliquées pour trouver des périodes de calme, utilisez au maximum les jours où vous êtes avec lui. Proposez-lui des temps calmes après le déjeuner, voire même une sieste si vous le sentez épuisé. Car ce n’est pas en la faisant sauter des temps de sommeil que vous réussirez à le coucher le soir. Plus un enfant est fatigué, plus il est irritable de mauvaise humeur et plus il a du mal à trouver le sommeil.

A 2 ans, il ne veut déjà plus faire de sieste

A 2 ans, c’est la bataille pour lui faire faire la sieste. Ca fait 2 semaines qu’il refuse d’aller au lit. Et quand la journée se termine, je vous laisse imaginer comment ça se passe. Grognon, agité, énervé c’est une tempête dans la maison. Tout l’énerve. Il a vraiment besoin de dormir. Mais chez la nounou il veut tout faire comme les plus grands et ne tient pas. Je fais quoi moi ?

Loan, papa de Noah, 2 ans

Il est possible que certains enfants n’aient plus envie de faire la sieste. Maintenez un temps de calme dès que c’est possible. C’est indispensable pour le bien-être physique et mental de l’enfant. Etendu sur un matelas, vous pouvez le laisser regarder un livre. Il peut faire un câlin à son doudou. Vous pouvez lui lire une histoire ou tout simplement le laisser s’ennuyer. Pourquoi ne pas essayer de faire un micro sieste avec lui ?

La sieste en vacances : plus compliquée ?

Pas toujours. Evidemment, votre enfant est dans un nouvel environnent mais à nous les parents de le rassurer sur ce nouveau lieu vraiment chouette où l’on va passer des vacances inoubliables ! Pour l’aider à se familiariser à son lieu de sieste et de sommeil nocturne, vous pouvez reproduire les mêmes rituels de coucher qu’à la maison. Chanson, histoire, câliner ensemble le doudou … Ce sont les habitudes de votre enfant qui vont l’aider à s’endormir.

Si vous avez choisi de sortir un peu :

  • Utilisez les déplacements en voiture pour qu’il fasse sa sieste. Siège-auto, poussette, porte-bébé, votre enfant va être bercé par le déplacement et trouver le sommeil. Même si il n’est pas dans son lit à la maison il va réussir à s’endormir. Les enfants ont des capacités bien plus développées que nous pour s’endormir où ils veulent .
  • Vous pouvez si il fait vraiment chaud , faire vos activités tôt le matin pour garder la sieste de l’après-midi et que votre enfant reste bien au frais. Les grosses chaleurs ne sont pas indiquées pour sortir dehors quand on a des enfants en bas âge. Pas de sortie entre 14 heures et 16 heures. Top pour rester faire la sieste tous ensemble.

Source :

pnas.org

Articles liés