Tout ce qu’il ne faut pas croire sur le sommeil des bébés

Tout ce qu’il ne faut pas croire sur le sommeil des bébés

Le sommeil des bébés nous fait poser tellement de questions. Dort-il assez, la chambre est-elle assez chaude ? A-t-il assez dormir ? Faisons le tour de tout ce qu’il ne faut pas croire sur le sommeils de nos bébés.

Pour que bébé dorme bien la nuit, il faut bien chauffer la chambre 

Halte là. Ce n’est pas la peine de surchauffer la chambre la nuit. Bébé dort dans une chambre agréable où la température est comprise entre 16 et 18 degrés. Le top se situe à 18 degrés. Si cette température peut sembler fraiche pour les parents c’est celle que préconisent les pédiatres. D’ailleurs, il faut savoir que des études canadiennes ont démontré une corrélation entre la mort subite du nourrisson et un environnement surchauffé. Il est de plus déconseillé d’utiliser des chauffages d’appoint considérés comme dangereux en raison du risque d’intoxication par le monoxyde de carbone et du risque d’incendie par des chauffages électriques. 

Un bébé qui dort est immobile

Vrai et faux. Un bébé qui va s’endormir passe par une phase de sommeil agité. Quand il tombe de sommeil il va bouger et peut-être même pleurer. Si vous le prenez dans les bras, vérifiez qu’il ne dort pas et qu’il est vraiment éveillé. Mais il est vrai que dans la phase de sommeil profond le bébé est immobile, avec une respiration parfois lente sans même de mouvement des yeux derrière les paupières. 

Moins il fait de siestes plus il dormira la nuit

Oula, que nenni ! C’est même tout le contraire. Si l’enfant ne fait pas sa sieste, il va être tellement fatigué qu’il risque d’avoir du mal à trouver le sommeil quand vous allez le coucher. En manque de sommeil, il s’énerve, il s’excite, et le coucher devient une source d’angoisse pour les parents. Pas de sieste dans la journée peut entrainer un coucher compliqué. Avant l’entrée en moyenne section de maternelle, les enfants ont besoin d’une sieste pour garder la forme dans la journée. La sieste est de plus un bon moyen de renforcer bien des fonctions physiques et mentales.

Pour aider au sommeil des bébés, il faut éviter les massages

C’est le contraire. Les bébés apprécient les massages. Si cela marche sur votre enfant c’es top. C’est un vrai échange avec son parent. Une complicité s’installe et un climat top et serein se met en place pour rendre le sommeil des bébés plus agréable.

Terreurs nocturnes, cauchemars, tout ça c’est la même chose

Les terreurs nocturnes sont une chose, et les cauchemars ce n’est clairement pas la même chose. Les terreurs nocturnes surviennent en phase de sommeil profond, tandis que les cauchemars réveillent votre enfant. Peur, pleurs, il faut prendre le temps de le rassurer. Une terreur nocturne terrorise un enfant et il vaut mieux éviter de lé réveiller; Par contre, il est capitale d’en parler avec lui, de chercher à savoir ce qu’il lui arrive. Si vous avez besoin de vous faire aider, vous pouvez contacter une psychologue pour aider votre enfant à lutter contre ces terreurs, savoir d’où elles viennent car elles perturbent et entachent son sommeil.

L’enfant n’a pas besoin de doudou pour dor mir

Le doudou est un objet transitionnel capital pour un enfant. Souvent c’est une peluche, une poupée… qui va l’aider à faire le lien entre l’extérieur et la maison. Quand c’est l’heure de la sieste ou du coucher, doudou est là, pour accompagner l’enfant à se sentir en sécurité. C’est lui qui adoucit la séparation avec ses parents quand il est au lit ou quand qu’il a besoin de réconfort.  

Sources :

ehp.niehs.nih.gov 

Ameli.fr

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Related Articles

Profitez de -10% sur le 1er mois de votre abonnement couches JOONE.

avec le code promo JOORNAL34XMP

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.