La cuisine m'a vraiment aidé à faire grandir mon fils

“La cuisine m’a vraiment aidé à faire grandir mon fils”

“Ca m’est souvent arrivé de vraiment ramer pour trouver des activités ludiques pour mon fils de 6 ans. Souvent, on commence l’activité et hop il est déjà sur autre chose. Avec la cuisine, tout a changé. Il adore. Quant à moi j’ai découvert tous les aspects pratiques de cette activité pour développer son intelligence, sa motricité et son imagination”

Bella, mama, de Vianney, 6 ans.

Comme Bella, nombreux sont les parents à avoir choisi la cuisine comme atelier de création et de détente à la maison pour occuper les enfants. Avec les confinements, cette activité a pris de l’ampleur dans les maisons et il existe plusieurs raisons qui poussent à continuer de la pratiquer avec les enfants.

Cuisiner avec son enfant développe l’imagination

“Vianney est à fond dans son truc quand il cuisine. Il m’a carrément demandé de lui acheter une toque comme dans Ratatouille et ses propres ustensiles pour pâtisser. Quand on cuisine tous les 2 il met sa toque et il est vraiment content de jouer au cuisinier car il invente ses recettes, me propose de mettre des ingrédients à la place d’autres, il joue au chimiste. Il a son carnet de notes où il imagine ses créations, où on note ensemble les recettes car il n’a que 6 ans et l’écriture n’est pas acquise. Mais elle le devient grâce à ses lignes d’écriture réalisées sur le carnet de cuisine”. 

Cuisiner signifie développer sa créativité. C’est l’une des premières qualités chez un cuisinier. En découvrant des ingrédients, des couleurs, des formes de gâteaux, il va avoir envie d’expérimenter des choses nouvelles : “Tiens et si on ajoute de la farine maman, ça va faire quoi ? Et si on faisait un gâteau bleu ?” Vous allez pouvoir lui expliquer le travail avec les colorants naturels et lui faire découvrir des légumes, des épices, qui colorent les plats. Pour développer cette imagination, vous pouvez lui montrer des livres. Il en existe de nombreux avec des recettes pour enfants. A vous de trouver celui qui va lui faire apprécier la cuisine : un livre sur le pouvoir des légumes et des fruits peut-être ? L’occasion de l’initier aux bons aliments sains pour la santé. Vous allez peut-être même faire naitre une vocation dès son plus jeune âge. 

Le roi de l’hygiène

Cuisiner demande de respecter des règles d’hygiène strictes. A nouveau la cuisine met l’accent sur un aspect de la vie vraiment important, d’autant plus qu’avec la période actuelle, ces règles doivent être rappelées souvent. Elles doivent être respectées à la lettre pour éviter d’inviter la pandémie de covid à la maison :

  • Se laver les mains avant de cuisiner,
  • Se laver les mains après avoir préparé à manger,
  • Nettoyer son plan de travail pour éviter de faire participer les saletés à l’atelier,
  • Ne pas mettre ses doigts dans le nez (rappelez-lui qu’il n’a pas envie de manger microbes, vous de même),
  • Ne pas tousser au dessus d’un plat.

Attention ustensiles dangereux : ne pas jamais toucher

Si cuisiner c’est chouette, il faut savoir que tout dans la cuisine ne doit pas être utilisé par un enfant. A certains âges ils ne savent pas manipuler certains objets et il est capital d’éviter les accidents. On lui apprend ce qu’est un objet dangereux et les risques : four, couteaux pointus, robot. On lui explique à quoi ça sert et pourquoi les utiliser peut entrainer des accidents.

Futur mathématicien 

Et 1, et 2, et 3, et de 4, 4 œufs s’il vous plait. Lire une recette c’est apprendre à compter, apprendre à introduire les mesures, les nombres. Il me faut 100g de farine pour le gâteau et 20g pour le moule ? Ca fait combien ? Hop, on vient de faire une addition l’air de rien. On peut lui demander de compter combien on a d’œufs pour le gâteau. Et vous pouvez le laisser remplir les doses d’ingrédients dans un doseur pour lui apprendre à grammer.  

Cuisiner avec son enfant c’est apprendre à lire

Ok les recettes ce n’est pas un conte à lire ou la fiche de lecture de la maitresse. Mais ce sont plein de nouveaux mots et un champ lexical plein de possible :

  • Développement d’un vocabulaire,
  • Apprentissage de la lecture avec les recettes à recopier, à lire à haute voix.

Vous pouvez lui proposer de recopier les recettes pour créer les siennes sur des supports et construire ensemble son carnet à de chef cuisto. Il sera ravi d’avoir fabriquer son propre livret de cuisine et sera bien plus impliqué et lisant ses recettes une fois recopiées. Pour trouver des recettes : la fouille se fait dans les magazines, sur Internet, dans vos carnets, chez les grands-parents. Sinon laissez-lui le droit d’en inventer de A à Z en l’aiguillant pour éviter le gloubi-boulga.

Développer son palais de jeune gourm et

Top des recettes pour cuisiner avec son enfant , en famille :

Cuisiner avec son enfant c’est lui faire découvrir de nouvelles saveurs, de nouveaux goûts. Les épinards de la cantine ne lui plaisent pas. Proposez lui de redécouvrir ce légume frais acheté sur le marché. Faites les courses ensemble, c’est bien plus chouette de choisir et de toucher les légumes à 2. Il va pouvoir poser des questions aux marchands en plus. Concombres, patate douce, radis, topinambour, épices, ouvrez lui les portes d’une cuisine riche et pleine de ressources. Expliquez-lui où cela pousse, d’où cela vient, qui les cultivent, et quels sont les bienfaits sur sa santé. Il va acquérir plein de connaissances et va prendre conscience que la planète regorge de ressources qu’il faut protéger. 

Développer la motricité

Ca remue, ça mélange, ça pèle, ça étale, ça malaxe. On travaille la motricité des mains, des poignets. On développe la dextérité des doigts. On apprend à utiliser la vue en même temps que ses membres, ce qui aide à développer une plus grande concentration. 

Être fier de soi

La cuisine apprend à un enfant à être fier de ses créations, à développer sa confiance en soi. Il apprend à développer de l’estime dans ce qu’il fait. Il apprend en plus à savoir faire plaisir aux autres et à partager. Même si on se demande si il va terminer son assiette quand on va passer à table pour la dégustation de ses haricots à la sauce vanille et de son gâteau carotte/chocolat.

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Related Articles

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.