Les mythes autour des dents de bébé

Tous ces mythes autour des dents de bébé…

Les quenottes de bébé commencent à pousser et les questions font de même dans votre tête. Vous entendez tellement de choses autour des dents des bébés que vous ne savez pas vraiment ce qu’il va falloir faire : quand les brosser, quand aller chez le dentiste, que lui donner à manger ? Vrai, faux, Camille Laulan, dentiste démystifie tous les mythes qui existent autour des dents de bébé.

Les dents de lait ne sont pas importantes

FAUX. Les dents de lait sont primordiales pour une croissance harmonieuse de la face. En effet elles permettent le bon développement des mâchoires, la maturation des fonctions oro-faciales et le maintien de l’espace nécessaire aux dents définitives. Si une dent de lait vient à être extraite avant sa date de chute normale, il est nécessaire de la remplacer pour maintenir l’espace de la dent définitive sous jacente. Il faut savoir que la dernière dent de lait tombe en moyenne vers 13 ans.

Quand les dents poussent bébé peut tomber malade

FAUX. La poussée dentaire peut occasionner des désagréments passagers comme de la douleur, une hypersalivation, des érythèmes fessiers, un sommeil perturbé, une légère fièvre et une diminution de l’appétit. Mais bébé demeure en bonne santé générale. Une otite, une rhinopharyngite, ou encore une diarrhée ne sont pas en lien avec les poussées dentaires et nécessitent des traitements spécifiques avec une consultation chez un pédiatre.

Il faut brosser les dents de bébé 2 fois par jour dès les premières poussées.

FAUX. De la 1ère dent et jusqu’à 2 ans, 1 brossage par jour suffit. Le soir de préférence. Le débit salivaire diminue la nuit donc les dents sont plus sujettes à l’attaque carieuse, la salive jouant moins bien son rôle protecteur. Mais il est primordial de mettre en place une routine d’hygiène dentaire dès la 1ère dent, pour les dents en elles mêmes. Et pour habituer l’enfant dès son plus jeune âge à une hygiène bucco-dentaire. A partir de l’âge de 2 ans on ajoute un 2ème brossage le matin et à partir de 6 ans (âge de la sortie des 1ère dents définitives), un 3ème le midi quand il n’y a pas école !

On peut donner du dentifrice au fluor avant l’âge de 2 ans

VRAI. Avant 2 ans de l’eau peut suffire si pas de soucis particuliers mais du dentifrice au fluor peut très bien être utilisé. Cependant la quantité doit être très faible, une trace à peine. L’enfant va surtout avaler le dentifrice. C’est pour cela que les dentifrices pour les enfants en dessous de 6 ans contiennent moins de fluor. A partir de 6 ans, l’enfant sait cracher. La teneur en fluor des dentifrices est donc plus importante. Dans tous les cas avoir un dentifrice au fluor est primordial pour lutter contre la maladie carieuse, et cela à tout âge !

Les enfants ne peuvent pas avoir de caries sur leurs dents de lait

FAUX. Les dents de lait se forment plus vite et ont moins d’email donc elles sont encore plus fragiles que leurs homologues définitives. De plus la structure même d’une dent de lait fait que la carie va se développer plus vite. Par contre l’anatomie particulière des dents de lait fait que les enfants ne vont pas avoir les mêmes douleurs que les adultes.

Le premier examen dentaire se planifie à 3 ans

FAUX. Le 1er bilan bucco-dentaire du programme M’T Dents est prévu à l’âge de 3 ans. Mais une 1ère visite chez le dentiste est préférable à l’âge de 2 ans voire avant. En effet, plus tôt les conseils adéquats sont délivrés, plus vite les mauvaises habitudes sont corrigées et les caries évitées. De plus, une première visite tôt permet de faire connaissance, de découvrir le fauteuil et les outils du dentiste pour être plus à l’aise au prochain rdv. Et les contrôles c’est tous les ans !

Ce n’est pas grave si il se casse une dent de lait

FAUX. Cela va dépendre de la taille de la perte dentaire. Mais une dent cassée est fragilisée. Elle va être plus soumise aux agressions du quotidien (nourriture, écart de température…) et peut « mourir ». Une infection peut alors se développer avec un risque qu’elle atteigne le germe de la dent définitive sous-jacente. Un enfant qui est tombé sur une dent de lait doit avoir un suivi plus régulier, au moins semestriel !

Le collier d’ambre est efficace pour soulager les poussées dentaires

FAUX. Il n’existe aucune preuve scientifique de l’efficacité des colliers d’ambre. Ils sont souvent utilisés par habitude mais peuvent surtout être dangereux, avec des risques de strangulation ou d’étouffement. En effet plus de trois quart des colliers sur le marché ne respectent pas les normes de sécurité au niveau de la solidité du fermoir et du collier. Il existe d’autres méthodes beaucoup moins dangereuses pour soulager les bébés. Mais malheureusement c’est un passage obligé et on a envie de tout essayer pour les soulager !

Il peut avoir de la fièvre quand il fait ses poussées dentaires

VRAI. Lorsque la dent va percer la gencive, bébé peut avoir de la fièvre mais cela doit être ponctuel et ne pas dépasser 1 à 2 jours. La longue période de poussée dentaire n’est elle, pas accompagnée de température élevée. Il faut savoir que la fièvre est un symptôme, elle ne se traite pas mais peut être contrôlée. Quoiqu’il en soit la fièvre liée aux poussées dentaires ne dépasse pas 38 degrés et en dessous de 38,5 degrés il n’est pas nécessaire d’envisager systématiquement une prise en charge médicamenteuse (même si cette dernière peut être intéressante car cela va agir sur la fièvre et les douleurs associées).

Bébé peut naître avec des dents

VRAI. Cela s’appelle des dents natales. Elles peuvent aussi apparaître au cours du 1er mois de vie. Elles seront alors appelées néo-natales. Elles sont le plus souvent enlevées rapidement car elles peuvent gêner l’ alimentation de l’enfant mais également être dangereuses. En effet, elles se forment et poussent vite, trop vite, donc elles sont souvent mal formées et mobiles. Elles peuvent se coincer dans la gorge ou les voies respiratoires de bébé. En moyenne, la 1ère dent doit faire son apparition vers 6 mois .

Articles liés