C’est compliqué d’entendre ces phrase depuis que j’essaie d’avoir un bébé

“C’est compliqué d’entendre ces phrase depuis que j’essaie d’avoir un bébé”

J’ai toujours rêvé de fonder une famille. Au plus profond de moi. Mais entre ma volonté et ce que le corps veut bien vous offrir, il existe parfois un gap. J’avais 29 ans quand mon mari et moi avons voulu nous lancer dans un projet fou appelé “bébé”. Mais les choses ne se sont pas passées comme prévu. Et le parcours a été chaotique. Et à cet âge-là, j’en ai vraiment voulu à la terre entière de me mettre la pression. Peut-être en avez-vous eu marre d’entendre comme moi, ces phrases insupportables quand vous essayez d’avoir un bébé à tout prix ?

C’est pour quand le bébé ? 

C’est sûrement la plus connue, la plus entendue des phrases que l’on dit aux femmes, qui ont pour la société, l’âge d’avoir des enfants. Sauf que quand vos proches vous posent la question, ils ne connaissent pas toujours, et bien souvent pas du tout, votre parcours et vos envies. Soucis de santé, envie de ce projet mais pas tout de suite, ou même pas envie car la maternité ce n’est peut-être pas votre truc à vous…

Pas de pudeur, on vous la répète mille fois. Et vous, par gentillesse vous haussez les épaules, peut-être que vous leur souriez. Vous laissez le doute planer. Pourtant au fond, vous vous sentez bouillir, vous avez envie de leur dire de se taire, de vous laisser tranquille, de vous lâcher, que ce n’est pas leur affaire. 

Vous n’auriez pas un peu grossi ? 

Sous entendu, vous allez le lâcher le fameux “je suis enceinte”.

Mais non, je ne suis pas enceinte.

On peut avoir le ventre gonflé, avoir abusé des gâteaux au repas de famille, ou avoir subi cette énième pique d’hormones. Cette piqûre liée à ce parcours en PMA, en FIV, que vous vivez peut-être avec angoisse depuis des mois, voire même des années. 

A l’approche de la trentaine, ça va devenir compliqué d’avoir un bébé 

Une nouvelle phrase assassine pour vous mettre la pression.

Pourquoi avoir 30 ans signifie être marié et avoir des enfants ? Pourquoi doit-on respecter un code de bienséance et faire comme tout le monde ? Mais pourquoi être enceinte après 30 ans pose toujours souci dans cette société ? Peu à peu les choses changent et les mentalités bougent mais les stéréotypes ont la vie dure et persistent. Il faut vraiment les bannir.   

Nous, ça a marché du premier coup, il a suffi que j’arrête la pilule

Sauf que tout le monde n’est pas constitué de la même manière. Certaines femmes ont la chance de pouvoir être plus fertiles que d’autres.

Nous ne sommes pas toutes égales face à cela et les copines qui vous balancent cette phrase piquante devraient tourner leur langue plein de fois dans leur bouche avant. 

On vous dit sans cesse que vous n’êtes pas assez épaisse/ou avez besoin de perdre des kilos pour faire des enfants

Une nouvelle fois, personne n’est égal face à cela, plein de morphologie existent : des fines, des plus charnues, des grandes, des mini gabarits. Oui le poids peut jouer, bien sûr qu’il faut faire attention et surveiller son alimentation. Mais avant de dire cela, peut-être faut-il laisser un gynécologue ou un praticien de santé en décider ? Et donner son avis ? 

Vous verrez quand vous aurez des enfants

Je ne peux pas savoir, je n’en ai pas. Ce n’est pas la peine de faire des comparaisons.

Vous avez de la chance, profitez vous êtes libre 

C’est compliqué de profiter quand on ne pense qu’à cela. Nuit et jour. Et que notre seul désir, c’est de vous ressembler et d’avoir les cernes qui tombent parterre de fatigue et d’amour pour ce bébé qui ne fait pas ses nuits.

Regardez, regardez les filles comme il a comme il a grandi

Vos copines devenues mamans ne semblent avoir que cela à la bouche : leurs enfants, leurs nuits, leurs couches, leur nouveau tire-lait. Vous savez au fond de vous, que si vous étiez dans le même cas, vous adoreriez participer à ces discussions de mamans passionnées. Mais, bien souvent, elles ne font pas cas de vous. Vous n’êtes pas maman, vous devenez transparente à leurs yeux.

C’est en tous les cas ce que moi j’ai ressenti.

Bien sûr toutes les copines ne sont pas comme cela. Mais il arrive qu’elles le fassent, sans s’en rendre compte. Et vous, vous vous sentez soudain incomprise. 

Articles liés