"Malo a 2 mamans et les défis de notre famille homoparentale sont les mêmes que tous les parents"

“On a beau être une famille homo, on a les mêmes soucis que tous les parents !”

Maman de Malo, 8 ans, Valène a rencontré le grand amour auprès de Marie depuis 2 ans après une rupture compliquée avec son ex compagne. Si elles ont su fonder une famille solide et pleine d’amour avec Malo, elles ont parfois du affronter les remarques déplacées de certaines personnes. Mais soudées comme jamais, ces 2 mamans ont toujours su protéger leur enfant et faire l’impasse sur les mauvais jugements, tout cela dans la bienveillance et l’amour.

Famille homoparentale recomposée et amour passionné

Ensemble depuis 2 ans, Marie et moi nous connaissons depuis environ 6 ans. Nous nous connaissions de vue mais nous avons surtout fait connaissance via les réseaux sociaux. Nous avons de suite accrocher toutes les 2, deux forts caractères mais très fusionnels !

Marie est entrée dans ma vie et dans celle de Malo avec plein d’amour à partager. Car oui j’étais déjà maman avant de rencontrer cette femme merveilleuse. J’ai un garçon adorable fruit d’un amour passé avec mon ex compagne. La relation s’est terminée brutalement. Je me suis retrouvée seule avec Malo. Il n’était vraiment pas vieux quand ma compagne a préféré ne plus donner suite et disparaitre de sa vie et son éducation.

La séparation a été compliquée pour moi car le cocon familial se brisait. Mon ex compagne repartait dans le Sud, moi je restais seule en Normandie avec notre fils. J’ai vraiment eu du mal à accepter cet abandon. Elle a vécu avec moi pendant la grossesse, on a eu envie de ce bébé à 2… Ca a vraiment été dur et j’ai eu du mal à avaler la pilule même si la séparation était un choix commun.

C’est pour cela qu’avec Marie, au début, nous avons pris le temps pour construire cette relation pour préserver Malo. Elle venait comme une simple copine, nous n’avions aucun geste d’affection devant lui pour lui laisser le temps d’apprivoiser Marie.

Puis il s’est vite attaché, et là tout s’est mis en place entre eux. Tout a été vraiment vite et il a trouvé en Marie une 2e maman, voire un “papa”. Ensemble il adorent jouer dehors, bricoler… Ce sont leurs partages, moi je ne m’incruste pas. Malo et Mama (il l’appelle comme cela) s’entendent très bien. Ils sont vraiment vraiment complices. Tellement complices que parfois j’ai même l’impression d’avoir 2 enfants à la maison. Ils ont une relation vraiment fusionnelle qui ne me déplaît pas. Je suis contente qu’il trouve des repères et d’autres choses auprès de sa mama.

Les défis de notre famille homoparentale sont les mêmes que tous les parents 

Avec Malo, rien n’est compliqué car c’est un enfant merveilleux, il est très doux, affectueux et calme. Le seul souci que je pourrais citer, c’est son trouble de l’oralité…

Un trouble alimentaire qui n’a pas été et qui n’est pas toujours facile à gérer. Mais c’est un souci qu’on a appris à gérer au quotidien. Nous avons rencontré une orthophoniste qui nous a donné les clés pour faire de notre mieux. Nous sommes unies toutes les 2 dans ce combat. A  chaque petit pas nous le félicitons, nous sommes fières de son évolution même si cela n’est pas rose tous les jours.

Quel parent ne vit pas des choses désagréables avec son enfant Quel parent n’a pas eu des soucis de santé à gérer comme il peut ! Nous sommes une famille ordinaire, comme toutes les familles, homoparentales ou pas.

D’ailleurs pourquoi ne serions nous pas une famille ordinaire ? Il est certain qu’il y aura toujours des “on dit” dans notre dos, et cela, même si dans notre entourage, nous n’avons reçu aucun reproche ou jugement sur notre vie. Heureusement la bienveillance a toujours été au dessus des remarques autour de nous. D’ailleurs je remarque cela sur les réseaux sociaux. Je vois plein de monde partager notre quotidien, notamment sur ma page Facebook Ma Folie Et Mes   Pinceaux ou mon compte Instagram. La planète médias sociaux voit bien que nous sommes une famille comme les autres, que Malo est élevé comme n’importe quel autre enfant. Il s’épanouit, il est heureux, et ne manque de rien. Avoir 2 mamans ne change rien et nous sommes un trio génial !

Nous essayons de lui transmettre nos valeurs

Nous avons envie qu’il soit ouvert sur le monde, envers les autres, peu importe leur vie et leur manière de vivre. Il faut qu’il comprenne que tout le monde a le droit d’exister comme il est, avec ses handicaps, avec ses pensées, avec sa manière d’aimer. Nous lui racontons les choses de la vie avec des mots d’enfants. Il doit apprendre à ne pas juger les autres mais apprendre la bienveillance et le respect de la différence. 

Je n’ai jamais caché à Malo qu’il avait 2 mamans

Mais il n’a encore jamais poser la question : d’où il venait, pourquoi Marie n’est pas sa “vraie” maman… Avec qui je l’ai eu… Je ne sais pas si c’est par pudeur ou parce qu’il ne se pose pas la question… Mais souvent, nous discutons de la petite graine qui aide les mamans à avoir des enfants quand il n’y a pas de papa. Il comprend très bien cette métaphore et je pense que ça lui suffit actuellement. Laissons le temps avancer et Malo venir de lui même vers nous. A l’adolescence s’il nous pose des questions, nous demande d’où il vient… Nous ne lui cacherons rien sur la manière dont il est arrivé au monde.

Pour Malo avoir 2 mamans c’est mieux car “j’ai plus de bisous et de câlins” mais les remarques ont la vie dure…

Si nous pensons vraiment qu’il le vit bien, Malo a bien sûr entendu des enfants se moquer de lui. C’est compliqué de ne pas en rencontrer dans la vie.

Car oui c’est arrivé qu’on lui fasse remarquer maladroitement qu’il n’a pas de papa. C’est arrivé 2 ou 3 fois. Et le voir triste et parfois même pleurer nous blesse énormément.

Quand cela arrive, il est capital pour nous de jamais laisser cela sur le carreau. Nous en parlons directement aux parents de l’enfant concerné par la moquerie ou à l’école lorsque cela se passe dans le milieu scolaire. Il ne faut jamais laisser passer ce genre de chose à la trappe. Il est important pour moi de toujours rassurer Malo. Je lui dis qu’il n’a peut-être pas de papa mais qu’il a 2 mamans et ça c’est merveilleux ! J’ose lui dire que moi non plus je n’ai jamais eu de papa et que je n’avais que ma maman quand j’étais petite.

Heureusement, les adultes, eux, n’ont jamais été maladroit avec Malo, le monde commence à être un peu plus tolérant.

Je dis bien un peu plus car les remarques déplacées existent toujours et ont la dente dure. Mais si ces remarques sont évoquées sans vraie méchanceté, elles sont toujours agaçantes pour nous. Certains n’ont pas leur langue dans leur poche et se permettent ce type de questions mal placées :

“Vous étiez hétérosexuel avant ?” 

“Non”.

“Ah bon, comment vous avez eu Malo ?”

“Elle a du avoir des relations avec un homme !”

“Elle était avec un homme avant mais il a jamais reconnu Malo”.  

Tout cela peu devenir insupportable. Surtout quand vous savez bien que tout cela est faux, il n’y a jamais eu de PAPA mais un “géniteur”. C’était conclu comme cela et pas autrement à l’époque avec mon ancienne conjointe….

Ne pas écouter les autres, se concentrer sur le bien-être de sa famille peu importe si elle plait ou pas à la société

Je me suis protégée avec Malo contre cela. Car il ne faut pas s’arrêter aux mauvais regards, ni aux yeux fixés sur un enfant qui donne la main à 2 mamans.

Un enfant a besoin d’être aimé et nous avons chacune un cœur capable d’aimer comme un homme et une femme. Un enfant n’est pas malheureux ni mal élevé parce qu’il est issu d’une famille homoparentale. 

Il peut vivre des choses merveilleuses et connaître des couacs. Peu importe qu’il soit élevé dans une famille hétérosexuelle, homoparentale, ou solo. Il est capital de se rappeler que Marie et moi sommes une famille pour Malo, je ne vois pas de distinction à faire avec les autres. Si déjà nous même nous nous catégorisons dans une case “autre” et que nous nous mettons à l’écart de la société, comment voulez vous que les autres nous acceptent ?

Il faut accepter ce que nous sommes et être fiers de nous. Nous sommes des parents que l’on soit 2 papas, 2 mamans ou autre…

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Related Articles

Profitez de -10% sur le 1er mois de votre abonnement couches JOONE.

avec le code promo JOORNAL34XMP

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.