Par quoi remplacer les produits laitiers quand on est enceinte ?

On entend souvent que les produits laitiers doivent être consommés plusieurs fois par jour et tout au long de la vie. Pourtant de nombreuses personnes ne le font pas. Cela peut être par goût, par intolérance ou en fonction de son régime alimentaire. Et elles sont en bonne santé, car elles trouvent leur source de calcium ailleurs. Mais une fois enceinte, alors qu’on est en charge du développement d’un petit être en plus du maintien du bon fonctionnement de son propre corps, comment gérer un apport en calcium correct sans passer par la case produits laitiers ? On fait le point.

Stop au mythe sur les produits laitiers : non, on n’est pas obligé de passer par là pour être en bonne santé enceinte

Quels mammifères continuent de boire du lait une fois passée la petite enfance ? Les êtres humains seulement. Et encore, pas tous ! Certaines cultures ne consomment même pas du tout de produits laitiers, notamment en Asie du Sud-Est et en Afrique centrale.

Cela s’explique par le fait que, malgré une idée reçue, le calcium est présent dans de très nombreux aliments. Certes, les produits laitiers en présentent une très forte concentration. Mais ça ne les rend pas indispensables pour autant ! Et pour cause : le calcium d’origine animale n’est assimilé qu’à hauteur 30% à 35% contre 50% à 74% pour le calcium d’origine végétale ! Et des aliments qui contiennent du calcium d’origine végétale, il y en a plein…

Liste non-exhaustive des aliments à forte de calcium compatible avec les régimes vegans et végétaliens :

  • Les céréales et farines complètes (riz, orge, avoine, semoule, quinoa, graines, farines de sarrasin, seigle…)
  • Les légumes verts feuillus et autres plantes potagères (choux, brocolis, persil, cresson…)
  • Les légumineuses (haricots rouges, haricots blancs, pois chiches, lentilles…)
  • Les fruits secs (amandes, noix, noix du Brésil…)
  • Les fruits séchés (figues, dattes…)
  • Les produits à base de soja (tofu, fromage, sauce…)
  • Les laits et desserts végétaux enrichis en calcium, souvent par une algue lithothamme. L’enrichissement en calcium est mentionné sur l’emballage.

Si vous suivez un régime végétarien, vous pouvez rajouter les oeufs qui sont une source importante de calcium. Et si vous faites partie des omnivores, dans ce cas le thon, mais aussi les poissons en conserve et le bouillon de poule sont à vous ! En effet, les arêtes et les os se ramollissent dans le liquide et libèrent du calcium.

Et vous pouvez compléter le tout par une eau minérale dont la présence de calcium dépasse les 150 mg/Litre pour des apports significatifs, type Hépar, Courmayeur, Contrex, Rozanna, Salvetat, Taillefine, Wattviller, Vittel…

Le petit plus…

Sachez que la vitamine D permet de faciliter à l’organisme d’absorber le calcium ! Et avec les beaux jours qui arrivent, le soleil nous permet de fabriquer beaucoup de vitamine D. Attention tout de même à ne pas trop s’exposer pour éviter l’apparition du masque de grossesse.

Vous voyez, on parie que vous consommez beaucoup plus de calcium que vous ne le pensiez ! Votre consommation de calcium sans produits laitiers peut donc largement suffire. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire ni d’augmenter la quantité de produits laitiers que vous consommez ni d’en intégrer à votre régime si vous avez déjà un apport suffisant.

Et si jamais votre corps venait à manquer de calcium, votre bébé n’en paiera pas les frais ! Il puiserait directement dans les réserves de votre propre corps. Même s’il vaut toujours mieux éviter d’en arriver là !

Source : La Leche League France

Articles liés