Esquimau, sorbet, crème glacée... Je peux en donner à bébé ?

Esquimau, sorbet, crème glacée… Je peux en donner à mon bébé ?

Il fait chaud, il fait beau, on a envie de flâner et de se rafraîchir en allant… manger une bonne glace. Ok pour les adultes, mais quand on a un bébé qui vous regarde avec des yeux remplis d’amour devant cette alléchante crème glacée… On peut lui en donner ? Glaces ou sorbets pour mon bébé ? Anne Gauthier, notre nutritionniste diététicienne préférée, vous donne son avis éclairé.

Pas de plaisir sucré et glacé avant un an

Avant un an, on évite les glaces avec un bébé. Comme on évite tout produit sucré surtout si ce n’est pas du “fait maison”. Il va devoir attendre un peu pour goûter à ce plaisir sucré. Même si votre bébé a peut-être eu souvent en bouche un anneau de dentition bien frais pour soulager les poussées dentaires, manger glacé peut perturber sa digestion, et même entraîner des diarrhées. C’est d’ailleurs pour cela qu’on ne donne jamais de biberon glacé à un enfant, mais servi à température ambiante.

Sorbet, crème glacée… Qui gagne le match ?

Chez les plus jeunes (entre 1 et 3 ans), on évite les crèmes glacées trop riches en lipides et en sucres (d’ailleurs on évite ce type d’aliment contenant lait, beurre et crème fraîche si votre enfant est allergique aux protéines de lait de vache, ou si il est intolérant au lactose). On préfère les sorbets si l’enfant mange déjà des fruits. Même si il ne faut pas en manger souvent et savourer ce plaisir de manière ponctuelle car le sorbet est riche en sucre. On préfère le fait maison pour éviter les additifs des glaces industrielles.  

Glace artisanale ou glace industrielle ?

D’un point de vue sanitaire, on choisira plutôt une glace déjà conditionnée. Car la glace vendue chez un artisan peut ne pas être parfaite sur le plan bactériologique (après avoir utilisé la cuillère à glace X fois dans le seau d’eau, cette eau peut ne pas être au top quand la journée se termine). Elle peut provoquer chez les jeunes enfants des maux de ventre et des diarrhées. Dans tous les cas, pas avant 3 ans, et on prend le soin de choisir les mini formats. Enfin les versions bio sont à privilégier, il suffit de comparer la liste des ingrédients pour faire le bon choix.

Aliments allergènes et glaces estivales

Amandes, noisettes, pistaches, fruits tropicaux, glaces à base de lait de vache, on évite ce type de produit avec son enfant s’il possède un terrain allergène. En vacances on a envie de se faire plaisir, oui, mais on reste attentif à leur santé. 

Le truc chouette pour des glaces maison

Si vous avez du fromage blanc, un peu de jus de fruits à mélanger dans le pot à la maison, top. Enfoncez un bâton ou une cuillère dans l ‘opercule, mettez au congélateur pendant 2 heures, et vous obtenez des glaces adaptées pour votre bébé. Idem avec une purée de fruits sans sucre ajouté en pot individuel.

Vous pouvez aussi congeler la veille des fruits coupés en petits morceaux (pêche, poire, fraises, framboises et autres baies rouges, ananas, mangue, melon…) et les sortir 5 minutes puis les passer au mixer ou à l’extracteur de jus en y ajoutant une banane bien mûre. La banane va sucrer naturellement cette glace maison pour le plaisir des petits et des grands ! A déguster de suite sans repasser au congélateur.

Co-rédigé avec Anne Gauthier, diététicienne-nutritionniste. Vous pouvez la retrouver sur son site.

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Related Articles

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.