Un + est apparu sur le test de grossesse, du coup le tatouage prévu dans quelques jours... On attend ?

Un + est apparu sur le test de grossesse, du coup le tatouage prévu dans quelques jours… On attend ?

Si vous êtes enceinte et aviez envie de vous faire un tatouage dans les mois qui viennent, il va peut-être falloir attendre un peu après la naissance de bébé… Vous allez avoir le temps de penser à votre dessin, mais là, on patiente. Pourquoi ? Pour toutes ces raisons…

Le risque d’infection est non négligeable

Enceinte on fait passer sa santé avant tout autre chose. Votre état actuel entraîne déjà une baisse d’immunité, alors si en plus, vous vous faites tatouer, cela risque d’être vraiment néfaste pour votre santé et celle de votre bébé. Pourquoi ? Vous faire tatouer risque de vous faire contracter des bactéries ou des champignons sur votre peau. Ils peuvent devenir pathogènes et compliqués à combattre. Même avec le meilleur tatoueur du monde vous risquez une infection. Et cela, bien plus si votre tatouage est coloré car le risque d’attraper l’hépatite B ou le staphylocoque, voire même le VIH, est élevé. La coloration est toxique pour le corps car elle pénètre sous le derme de la peau. Cela augmente le risque d’infection.  

Et donc ? On s’abstient. Le tatouage enceinte, on voit cela plus tard, rien ne presse après l’accouchement. De plus, enceinte, sous l’effet des hormones, votre peau peut ne pas guérir de la même manière et votre corps n’ayant plus sa forme initiale, le bidou ça pousse… Votre tatouage risque d’être déformé par les bouleversements corporels liés à la maternité.  

Se faire tatouer est une grande source de stress…

Pour la maman, et pour le bébé ! Déjà en temps normal cela fait mal de se faire tatouer (imaginez si en plus vous êtes douillette). On laisse donc les aiguilles du tatoueur faire leur boulot sur un autre corps. Vous n’avez vraiment pas besoin de vivre cela actuellement. Bébé non plus. Le fœtus ressent la douleur traversée par votre corps et enceinte, il va ressentir du stress, comme vous, de la douleur, comme vous. On compare souvent un enfant à une éponge émotionnelle, c’est déjà le cas dans votre ventre. Dans votre état il faut éviter les sources d’angoisse et de mal-être. Car les études le prouvent : le stress peut entraîner une naissance prématurée et un bébé de faible poids.

Et si je suis déjà tatouée ? 

Vous allez prendre soin de votre corps, surtout si vous vous êtes fait tatouer sur des zones comme le ventre, ou près de celui-ci. Les hanches, les fesses, le cou, les cuisses, tous les endroits où la prise de poids est plus grande. Ces zones à risque doivent être hydratées.

Enceinte ou pas, on prend soin de son corps avec un produit adapté à la femme enceinte, respectueux de son corps et de sa santé : crème hydratante, huile anti-vergeture.

Et même le henné, je n’ai pas le droit ? 

Même le henné, oui. Surtout si il est mélangé à des produits comme le PDD (paraphénylènediamine). C’est un produit utilisé pour renforcer la couleur et la tenue sur la peau. Et ce type de tatouage enceinte peut créer des soucis de peau :  de l’eczéma, un érythème, de l’urticaire voire même un un œdème de Quincke.

Et après l’accouchement, je désire allaiter…

Tout comme pour la femme enceinte, la femme allaitante doit attendre pour se faire tatouer. Le risque pour votre bébé d’attraper une bactérie est bien réelle.

Enceinte et tatouée je peux recevoir une péridurale ? 

Oui vous pouvez. A ce jour, l’anesthésiste s’adapte et peut contourner le tatouage mais le rencontrer avant l’accouchement est indispensable. Il va pouvoir anticiper cela et répondre à toutes vos demandes. 

Si vous accouchez par césarienne, vous risquez par contre de déformer votre tatouage, car le chirurgien va pratiquer l’incision sans considérer le tatouage. C’est pour cela que se faire tatouer sur le ventre avant d’avoir eu un enfant, si vous avez ce désir, n’est pas à envisager. 

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *