Il y aurait 7 types de repos à respecter. (J’ai ri.)

Quand on rentre du travail et qu’on nous demande : “Comment était ta journée ?” parfois on a envie de rire. “Ma journée de travail s’est bien passée merci. Par contre là, je vais entamer ma 2e journée : aider les enfants pour les devoirs, les écouter, parler avec eux, jouer, m’assurer qu’il y a bien quelqu’un qui s’occupe du dîner ce soir (moi ou mon/ma conjoint.e, je sais pas encore, on verra bien), écouter deux heures Mamie au téléphone pendant que les jumeaux se battent pour la télécommande et puis faire le reste de ma part de tâches ménagères. La routine. Ah et puis, une fois les enfants couchés, c’est ma 3e journée : celle où je commence vraiment à faire ce que JE veux, avec option gérer mes réseaux sociaux et mon blog et prévoir ma prochaine sortie avec mon pote Bertrand avant d’aller me coucher à mon tour.”

Sauf que voilà : la nuit de sommeil, elle n’est pas toujours si reposante que ça. Et apparemment, ce serait parce que pour être vraiment reposé-e, on aurait 7 différents types de repos à prendre en compte. Sept ? Oui, sept. Il y a de quoi se rajouter une couche de charge mentale en se blâmant de ne pas prendre suffisamment soin de soi ! 

Et on n’est pas là pour vous mettre cette pression en plus sur le dos. Juste pour vous donner quelques clés pour mieux se comprendre, soi. Et peut-être tirer un peu mieux son épingle du jeu en étudiant notre fatigue sous des aspects qu’on n’avait pas envisagés auparavant. Alors c’est parti pour un tour d’horizon des 7 types de repos dont on aurait besoin. Le premier, on vous le donne en mille, c’est…

1. Le repos physique

Alors il y a le sommeil certes. Mais pas seulement ! Il y a aussi les étirements et le massage ou auto-massage pour soulager votre corps. Ou bien même le yoga des yeux, après une longue journée derrière son ordi et ses réseaux sociaux. Aussi, malgré une nuit d’insomnie, vous pouvez quand même prendre un peu soin de votre corps.

2. Le repos mental

Si vous avez entendu parler de la charge mentale, celui-ci doit vous paraître une évidence. Travailler, préparer des vacances dans le flou de l’évolution sanitaire, s’occuper de ses projets persos, gérer sa vie de famille et son couple…  Ça demande du temps et de l’énergie ! Le simple fait de prévoir ses moments de repos  peut en devenir stressant. Mais se prévoir une journée avec rien de prévu, ça vaudrait quand même le coup, non ?

3. Le repos des 5 sens

On ne vous apprendra rien si on vous dit que le télétravail n’a pas ménagé nos yeux et nos oreilles – dire à un enfant qui réclame notre attention d’attendre que la grande aiguille pointe vers le bas, tenter de suivre votre réunion sur ZOOM après avoir grignoté plus que réellement mangé parce qu’étant enceinte vous ne supportez plus vraiment les odeurs… Pour lutter contre cette fatigue sensorielle, vous pouvez les préserver (grâce à un casque anti-bruit ou des bouchons d’oreille, nourriture à odeur neutre…) et leur offrir des pauses plus régulières (coupure d’écran toutes les heures, exercices de relaxation pour les yeux…).

4. Le repos émotionnel

Sans doute un des plus importants parmi les différents types de repos. Une personne émotionnellement reposée est capable de trouver facilement des solutions à des problèmes de la vie quotidienne, qu’ils soient de nature relationnelle ou non. Quand la fatigue prend le dessus, elle a tendance à perdre toute motivation et concentration. Si les différentes fatigues ont tendance à se recouper, c’est particulièrement le cas avec la fatigue émotionnelle qui emporte souvent dans son sillon fatigue physique et mentale. Et le meilleur moyen pour récupérer dans ce cas, c’est de s’offrir une vraie coupure.

5. Le repos social

On l’obtient en passant du temps avec des gens qui comptent VRAIMENT pour nous. Le genre de personnes qui nous remplit d’apaisement et/ou d’énergie quand on les voit. Les voir a un effet bénéfique sur nous-même après les avoir quittées.

6. Le repos spirituel

Ecrire dans son journal intime ou son bullet journal, méditer, prier, prendre le temps de respirer, signer une pétition pour une cause qui nous tient à cœur, autant de façons de se créer une bulle de repos spirituel.

7. Le repos créatif

Des fois on se surprend à rêvasser au lieu d’accomplir une tâche importante et on va balayer toutes nos pensées d’un revers de la main… Ces moments de repos créatif sont ceux où on laisse notre imagination vivre sa vie : écrire tout ce qu’on a sur le coeur, dessiner, jardiner et faire des compositions florales, tricoter, refaire la décoration de son salon… Pas non plus besoin de faire des œuvres d’art incroyables : on peut suivre un patron ou bien prendre les gros feutres de notre enfant de 3 ans et s’en donner à cœur joie sur une feuille de papier.

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *