Qu’est-ce qu’on apprend vraiment, en maternelle ?

Depuis la rentrée scolaire de 2019, l’instruction ou l’école est obligatoire pour tous les enfants en France de 3 ans à 16 ans. Auparavant, ils devaient être scolarisés à partir de 6 ans soit en niveau CP. Alors pourquoi ce changement ? Que dit la loi ? Qu’apprend-t- on vraiment en maternelle ?

Pourquoi avoir rendu l’école obligatoire à 3 ans ?

Cette nouvelle loi « pour une école de la confiance » vise à donner à la maternelle toute sa place dans le développement des enfants.

Le gouvernement français est parti du constat que tous les enfants n’avaient pas les mêmes possibilités d’avoir accès à l’instruction et donc pas les mêmes chances de réussite. Avec cette nouvelle loi, il s’agit de montrer tout l’intérêt qu’a la maternelle dans le cursus scolaire des enfants et une volonté d’intégrer tous les enfants sans discrimination .

Mais alors qu’est-ce qu’on apprend vraiment en maternelle ?

Durant ses trois années de maternelle, l’enfant va apprendre beaucoup de choses, fondamentales pour sa vie en société et pour ses apprentissages par la suite. Il va apprendre à :

  • Se détacher « en douceur » de ses parents pour appartenir et adopter les règles d’un nouveau groupe. L’enfant apprend alors les règles de la vie en collectivité.
  • Affirmer sa personnalité et s’épanouir dans sa singularité.
  • Développer son langage et ses capacités psychomotrices.
  • Développer son autonomie dans les taches du quotidien.
  • Prendre du plaisir dans la découverte et les apprentissages.

Ces années de maternelles, au-delà des apprentissages sociaux et personnels, vont poser les bases des savoirs abordés au primaire  : l’écriture, la lecture, les mathématiques, etc.

Toutefois, les parents peuvent choisir d’instruire leurs enfants eux-mêmes en le déclarant à l’académie de leur lieu de résidence. L’inscription dans une crèche ou un jardin d’enfant est également « valable » jusqu’à la rentrée 2023/2024.

Vous pourriez aussi vous intéresser à :

Rentrée en maternelle : Mon enfant rentre à la maternelle… Je crois que ce n’est pas lui qui panique mais moi

Mon enfant est épuisé… La charge mentale des plus jeunes, ça existe aussi !

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *