Pourquoi les enfants ne racontent pas ce qui se passe à l’école ?

Vous à 16h30 : « Tu t’es bien amusé ? Tu t’es fait de nouveaux copains ? Elle est gentille ta maitresse ? Tu as mangé quoi à la cantine ?»

Votre charmante tête blonde : « . » (Poker Face)

Vous : « Alleeez ! Raconte-moi mon chérilou, tu as fait quoi à l’école aujourd’hui ? »

La prunelle de vos yeux : « Rien.»

Ce petit dialogue vous évoque-t-il des souvenirs ? Certains enfants sont très peu enclins à raconter leurs journées à l’école alors que nous, parents, brûlons d’envie de savoir. Pourquoi donc, ne racontent-ils pas ce qui se passe à l’école ? Comment réagir en tant que parents, frustrés de ne pas en apprendre plus ?

Votre enfant ne raconte pas sa journée d’école

Votre enfant est peut-être à un âge charnière où mettre des mots sur son quotidien est encore compliqué. Il ne trouve pas encore le moyen d’exprimer ce qu’il ressent. Ou encore, il a besoin de temps pour digérer ce qui s’est passé durant sa journée.

Les enfants ne vivent pas dans le même temps que les adultes, ils vivent dans l’ici et maintenant , le présent, et quand une situation est passée, il peut être difficile pour eux d’y revenir. Cette notion du temps va évoluer vers les 6 ans de l’enfant.

Cela peut aussi démontrer une prise d’autonomie de sa part et une volonté de choisir les informations qu’il souhaite partager ou non.

Comment réagir en tant que parents ?

Faut-il insister ? Ne rien faire, ne pas poser de question ? Attendre un peu ? Voilà quelques pistes de réflexion :

  • Ne vous affolez pas, c’est très courant et, en plus des raisons évoquées plus haut, il existe des enfants plus bavards que d’autres.
  • Rassurez-vous, si votre enfant n’a pas l’air plus renfermé ou malheureux, s’il n’a pas de douleur ou de perte d’appétit, tout va probablement très bien.
  • Vous pouvez mettre en place un rituel le soir . Par exemple, chaque membre de la famille peut raconter deux anecdotes de sa journée ou expliquer ses « 3 j’aime et 3 j’aime pas » du jour. Cela fait participer tout le monde et chacun aura envie de prendre part à la discussion.
  • Profitez des cahiers de correspondance pour poser des questions aux maîtres et maîtresses si vous êtes inquiets sur un point en particulier.
  • Essayez de poser des questions plus précises , il sera plus facile pour votre enfant d’y répondre.

Sur le même thème :

Avec mon enfant je n’ai jamais droit à un sourire. Boudeur en chef, tyran, ou… ?

A 3 ans, il n’est pas franchement bavard… Est-ce un retard de langage, ou son rythme d’apprentissage à lui ?

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Related Articles

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.