La préadolescence, on vous explique ?

L’enfance, c’est clair. L’adolescence, vous avez une idée de ce à quoi vous attendre aussi. Mais la préadolescence, ça vous évoque quoi ? Cette subtile transition entre “après-midis au parc” et “sorties en centre-ville entre copains/copines” est souvent floue pour les parents. Pourtant, cette période de la vie présente elle aussi ses cadeaux et ses challenges. Alors, vous voulez savoir à quoi vous attendre ?

La préadolescence, ou les prémices de l’individualisation de votre enfant

Cette période est souvent située entre 8 et 12 ans . Elle précède la puberté, avec tous les grands chamboulements physiques et mentaux qui l’accompagnent. Alors même si votre enfant a ses hanches ou son dos qui s’élargissent, voire quelques poils qui commencent à apparaître, c’est plutôt l’évolution de son comportement qui va vous mettre la puce à l’oreille. Durant la préadolescence, votre enfant commence à vouloir prendre davantage de contrôle sur sa vie, tout en restant très jeune. Il présente donc une alternance de comportements enfants et adolescents qui peut perturber plus d’un parent.

Ce qui se passe dans sa tête : un début d’individualisation et de construction d’identité

Durant la préadolescence votre enfant commence à vouloir faire preuve de plus d’autonomie. Cela se manifeste en particulier dans l’aspect social de leur vie. Ils commencent à ressentir la pression sociale et à se sentir appartenir à une génération ayant sa propre culture. C’est aussi durant cette période qu’il lie ses premières amitiés fortes et s’intéresse un temps soit peu à l’amour. Mais d’un autre côté, ils commencent aussi à avoir peur de décevoir leurs parents . Ils croisent deux cultures : celle de leur famille et celle de leur génération. C’est ce croisement qui leur permet de commencer à avoir des goûts plus marqués sans avoir encore une personnalité complètement définie, comme à la fin de l’adolescence.

Comment répondre au comportement et aux besoins d’un préado ?

Contrairement à l’adolescence, c’est que votre enfant est davantage dans la négociation que dans la revendication. Il réclame de faire certaines activités ou d’obtenir des objets qui lui tiennent particulièrement à coeur. Par exemple, mettre ses musiques dans la voiture, demander des vêtements spécifiques, des jeux à la mode, voir ses ami-e-s en dehors de l’école plus souvent, etc. Il s’agit donc de rendre les règles de la maison plus flexibles pour leur donner un cadre qui peut s’accommoder à leurs envies. Voici quelques lignes directives à titre indicatif :

  • Respecter les besoins d’intimité dont il fait la demande (se doucher et se changer seul et demander de frapper avant d’entrer dans sa chambre)
  • Lui offrir plus d’autonomie en lui expliquant qu’il doit cependant se montrer responsable . Entre autres, le laisser sortir en respectant les horaires convenues et en répondant aux messages s’il a un téléphone, utiliser internet seul tant que ça ne le fait pas mettre de côté ses devoirs et ses tâches à la maison…

Et comme toujours depuis la naissance de votre enfant :

  • Respecter leurs émotions , même si la cause ne vous semble pas être une grande affaire. Vos remarques peuvent avoir un grand impact sur eux, d’autant plus à ce moment clé de la création de leur identité (estime de soi, relation avec les autres)
  • Valoriser ce qu’il fait de positif , d’autant plus quand il en prend l’initiative
  • Rester disponible pour ses interrogations, les moments où il a besoin d’être écouté et consolé…

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Articles liés

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.