Votre enfant se gratte les fesses..? Vous connaissez les oxyures ?

Depuis quelques jours, votre enfant se gratte beaucoup. Mais cette fois-ci, ce n’est pas à cause des piqûres de moustique ni même des poux, non. Même s’ils se transmettent eux aussi à l’école ou à la crèche, il s’agit de vers, et plus précisément d’oxyures. Ce qui vous a mis la puce à l’oreille ? Son envie de se gratter dans les régions de la vulve et de l’anus. Vous ne connaissez pas bien ? On vous fait le récapitulatif de l’essentiel.

Les oxyures ? Qu’est-ce que c’est ?

Les oxyures sont des petits parasites blancs ayant la forme de vers. Ils provoquent des démangeaisons au niveau de l’anus et de la vulve, particulièrement la nuit. Ils sont très contagieux mais heureusement bénins.

Comment repérer ces vers ?

Le signe le plus fiable reste les démangeaisons, notamment nocturnes. Elles s’accompagnent souvent de difficultés à dormir. Si votre enfant présente ces symptômes, vous serez amené-e à vérifier s’il s’agit bien d’oxyures. Ils se repèrent au niveau de l’anus à l’œil nu. Un-e pédiatre pourra vous confirmer le diagnostic et vous fournir le traitement qui convient.

Comment limiter la propagation en attendant la visite chez le ou la pédiatre ?

C’est l’ingestion d’œufs d’oxyures qui engendre la transmission et l’infection. Cela peut se faire avec la consommation d’une viande pas assez cuite ou au contact d’un chien ou d’un chat qui serait infecté et non traité. Sans oublier les lieux de rencontre et de vie sociale, comme la crèche ou l’école, mais aussi les bacs à sable. A cause des démangeaisons, ils peuvent se cacher sous les ongles et ensuite être transmis aux poignées, aux vêtements et draps, aux doudous et aux jouets, à la télécommande… avant d’être portés à la bouche.

Pour limiter leur transmission, on peut :

  • se laver très régulièrement les mains, notamment avant de mettre les mains à la bouche (repas, skincare, brossage de dents…)
  • ne pas partager les serviettes de bain
  • nettoyer régulièrement les surfaces susceptibles d’être touchées par toutes et tous, y compris  la lunette des toilettes
  • faire un grand nettoyage de la maison le jour des traitements : surfaces, pyjamas et draps, serviettes de table et de bain, doudous…

Comment traiter les vers ?

Après le diagnostic, le médecin propose un traitement à l’enfant ainsi qu’au reste de la famille , pour éviter tout risque de récidive à cause du haut taux de contagion. Il s’agit d’un médicament vermifuge qui se prend en deux fois à environ deux semaines d’intervalle pour éviter au maximum les récidives. A noter que les oxyures ne posent pas de problème dans le cas d’une grossesse. Il faut simplement demander un traitement adapté à son médecin.

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Related Articles

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.