Les 4 grandes difficultés du « mois d’or »

Le mois d’or : 4 signes qu’une femme peut vivre après son accouchement.

Aujourd’hui, faisons le point sur les 4 grandes difficultés cette période et nos tips pour y remédier. Le mois d’or est le premier mois qui suit l’accouchement. Moment intense de changements de rythme de vie, de corps, de priorités.

Quelles sont les 4 grandes difficultés du mois d’Or ? Quelles sont nos astuces pour y remédier ?

1- La fatigue

Une des grandes réalités de ce premier mois du postpartum. La fatigue de l’accouchement puis des nuits hachées s’accumule et peut changer la perception des choses.

Notre tips: faites-vous aider au maximum si vous le pouvez. Du relai pour les grands, le ménage, les repas. Simplifiez-vous la vie, priorisez, concentrez-vous sur votre bébé et vous-même.

Il est souvent recommandé de dormir en même temps que son bébé, mais on sait bien que dans les faits, quand vient ce moment où bébé dort enfin, on est tenté de faire mille autres choses. Prenez du temps pour vous reposer dès que possible et nourrissez-vous correctement pour vous remettre doucement et gérer la fatigue au quotidien.

2-L’idéalisation et la confrontation avec la réalité

Avant d’accoucher, vous étiez pétries de bonnes intentions, d’envies de faire comme ci ou comme ça, vous aviez tout lu, écouté tous les podcasts qui traitent de la maternité. Le jour J, vous vous sentez parée pour la grande aventure.

Mais au quotidien, les choses se mettent en place et ressemblent rarement à tout ce que l’on a pu entendre.

Vous aviez pensé allaiter, mais cela tarde à se mettre en place, toute est une découverte, le sommeil de bébé, les inquiétudes et interrogations sur son poids, les pleurs.

Vous pensiez être prête, mais la réalité vous désarçonne.

Notre tips: soyez bienveillante et patiente avec vous-même. Vous allez découvrir au fur et à mesure. Demandez conseils aux professionnels qui sont là pour vous accompagner vous et bébé. N’écoutez que les conseils constructifs et faites le tri dans tout ce que vous allez entendre à longueur de journée.

3- La perception du corps

Enceinte, le corps de la femme prend forme, on y prête souvent attention, on en prend soin, on se crème, on s’en émerveille.

Mais ce corps post-accouchement, qui porte encore les marques de la grossesse, qui ne peut pas encore vraiment reprendre le sport. Ce ventre encore un peu gonflé, cette poitrine qui nous dépasse… Pas évident de l’apprivoiser, on aimerait parfois qu’il retrouve vite ses formes initiales.

Notre tips: Là encore, patience et bienveillance envers vous-même sont de rigueur. Il faut donner le temps à votre corps de se remettre de cette aventure. Offrez-vous des soins, drainages lymphatiques et bichonnez-le. Il existe également des solutions de maintien très doux du ventre qui peuvent être un vrai soutien.

4-Le sentiment de solitude

Difficile de partager ce que vous vivez. Le mois d’or est celui d’un énorme bouleversement hormonal, de multiples changements, de vie, de responsabilités, de corps, d’humeur. Vous vous sentez comblée et l’instant d’après vous vous inquiétez pour un détail.

Le sentiment d’isolement est fréquent à ce stade du post-partum.

Notre tips: entourez-vous de personnes qui savent, qui accueillent sans juger, qui vous soutiennent tant au niveau moral que technique au quotidien.

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Related Articles

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.