Investie au point d’y laisser sa santé ? STOP !

Ces mères investies au point d’y laisser leur santé, STOP !

Laisser sur le palier de la maison ses soucis de santé et privilégier le bien-être de ses proches, c’est le lot quotidien de la majorité des mamans. Consultation gynécologique annulée à la dernière minute alors qu’on l’a déjà repoussé 100 fois, rééducation périnéale totalement zappée pour cause de manque de temps (qui a tendance à filer à la vitesse de la lumière), trouver un créneau pour s’occuper de soi dans cet emploi du temps surchargé semble impossible pour la plupart des mères. Et cela, au détriment de leur santé physique et psychique. Raison pour laquelle les experts santé s’alarment de plus en plus.

Pas le temps

“Debout 7 heures. La journée démarre avec un stop à la crèche pour bébé, puis à la maternelle pour la grande. Ensuite, je saute dans le train pour me rendre au bureau et quand les pauses déj’ ne servent à faire une course pour la famille, elles sont utilisées pour avancer les dossiers urgents pour rentrer à l’heure…

Le soir rebelotte. Si mon conjoint va chercher les enfants, c’est moi qui rentre pour préparer le marathon des douches, à manger, et accueillir tout le monde dans la joie… quand les enfants ne sont pas en mode pleurs de fatigue, boudage intersidérale car on a perdu la tétine, ou que le doudou est resté dans la voiture et qu’il le faut tout de suite sinon la crise peut vite monter dans les tours… Alors les consultations médicales pour moi peuvent attendre, je n’ai vraiment pas le temps. J’y vais seulement si c’est indispensable. Je ne peux pas être partout.”

Laure

Laure reflète le constat inquiétant d’une étude parue dans le Parisien. 4 femmes sur 5 négligent leur santé. Elles sont plus de 80% à faire passer leur santé après celle des membres de leur famille. Tout comme Laure, la charge mentale pèse sur leurs épaules et les empêche de consulter. Pour la majorité d’entre elles en effet, leur santé n’est pas leur priorité. Examens médicaux repoussés, tentatives de se soigner soi-même quand on est malade… “On verra cela peut attendre” c’est la phrase que l’on entend à tout bout de champ…

A contrario quand il s’agit de la santé de leurs enfants, cette dernière passe toujours en premier et sa responsabilité est la plupart du temps attribuée à la mère. D’ailleurs, plus d’une femme sur deux estime porter la responsabilité du suivi et du bilan régulier de la santé de ses enfants. Chez les hommes ce chiffre ne monte qu’à 3%. 

Les professionnels de santé tirent la sonnette d’alarme

Dans cette étude, il est annoncé que 70% des femmes ne vont chez le médecin que quand elles sont au bout du bout. Et entre la situation sanitaire compliquée depuis les débuts du Covid et les multiples confinements, le manque de suivi médical devient de plus en plus fréquent chez les femmes. Hors un manque de suivi peut accentuer d’éventuels soucis de santé. Une fatigue intense, un stress envahissant et pesant, ces maux ne doivent pas passer à la trappe comme on a l’habitude de le faire. De même qu’un bilan chez sa gynécologue ne doit pas se faire tous les 4 ans. Le suivi doit être régulier (chose que ne fait qu’une femme sur 2).

Très bien, il faut prendre soin de soi, mais comment libérer du temps pour soi ? 

“Tout le monde n’a pas la chance d’avoir papy, mamie dans les parages. Ni une famille XXL pour prendre le relais. Je suis parent solo. Et je ne peux pas me permettre de faire appel à une nounou à chaque fois que je dois aller quelque part. Alors j’ai trouvé une solution qui me convient. Un jour, j’ai laissé un mot dans l’immeuble où je vis pour rencontrer d’autres parents. On a profité d’un apéro pour faire connaissance, découvrir les enfants des autres. Du coup, quand l’un a besoin de l’autre, on anticipe. Et on voit qui est disponible pour prendre le relais avec les enfants quand on a une urgence ou qu’on désire penser un peu à nous”.

Béa 

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Related Articles

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.