S’impliquer dans l’allaitement quand on est co-parent… Bien sûr que vous avez votre place dans ce joli trio !

S’impliquer dans l’allaitement : bien sûr que le co-parent a toute sa place !

Si certains co-parents craignent de ne pas trouver leur place quand la maman fait le choix d’allaiter bébé, il faut pourtant leur rappeler ô combien ils tiennent une place capitale dans la réussite de cette jolie aventure lactée. Car oui, l’allaitement se vit en famille, et tout le monde y tient un rôle important à jouer.

Co-parent présent pendant l’allaitement = gage de réussite lactée en famille !

L’allaitement est une aventure précieuse pour les mamans qui désirent la vivre. Mais parfois elle s’avère plus compliquée que prévu : la fatigue, un engorgement, un bébé qui a du mal à prendre… Tout cela peut parfois nous faire croire que l’allaitement n’est pas fait pour nous… Mais heureusement que le co-parent est présent en ces circonstances. Véritable soutien moral, lui qui croyait n’être d’aucune aide, a pourtant un rôle capital dans ce trio pour remotiver sa compagne et lui rappeler ô combien elle ne doit rien lâcher quand les émotions peuvent la faire un peu douter. 

“Dès la maternité ma famille a remis en cause mon désir d’allaitement. Je ne suis pas née dans une famille où l’allaitement est une chose naturelle, c’est même plutôt vu comme quelque chose de lourd à porter, comme une charge qu’on s’inflige et dont on peut tout à fait se passer. Moi je ne l’ai pas vu comme cela. Ma mère ne m’a pas du tout soutenu. Au contraire, elle n’a pas arrêté de me dire d’arrêter, que c’était une fatigue supplémentaire ridicule et qu’allaiter empêchait mon bébé de faire ses nuits car il n’était pas assez rassasié. Heureusement que mon mari a été présent et les a tous gentiment recalé. Il a été un vrai soutien moral et un vrai rempart de protection émotionnelle”.

Laureline

Dès la maternité, le co-parent est en effet celui sur qui peut compter la mère contre celles et ceux qui tenteraient de remettre en cause son désir d’allaiter bébé. Eprouvée psychologiquement après l’accouchement que l’on vit de manière très personnelle, la mère peut ainsi compter sur son co-parent, s’appuyer sa bienveillance et sa protection.    

Toutes ces choses que peut faire le deuxième parent !

“Complètement perdue au début, je ne savais pas du tout comment bien me positionner, comment tenir Matthias correctement… C’est mon mari s’est amusé à chercher les bonnes positions, il m’a offert un coussin d’allaitement… Qu’il m’a ensuite piqué pour faire ses siestes une fois l’allaitement terminé… Il a même pris les devants pour rencontrer avec une consultante en lactation afin de nous améliorer ensemble dans cette aventure car bébé ne prenait pas bien le sein”.

Lou

Aller chercher bébé dans le lit, lui faire faire son rot, changer la couche, faire le bain, préparer à manger pour la maman… Le parent qui soutient la mère pendant l’allaitement peut en faire des choses ! L’allaitement c’est un travail d’équipe, une vraie chaine humaine.

“J’adore allaiter bébé dans notre lit après une longue journée de boulot. Mon mari en profite pour préparer des gâteaux salés et sucrés si on n’a pas envie de cuisiner, des fruits, du chocolat, de la tisane au fenouil pour moi, et un grand coca pour lui. On ne peut pas trouver meilleur endroit pour passer quelques instants agréables ensemble. Il prend ensuite le relais pour changer Giuliana, faire le pitre avec elle pendant que je file à la douche. On est un vrai duo de choc”.

Morganne

Donner le biberon de lait maternel

Tous les nombreux soins que peut faire le co-parent sont autant d’instants passés avec son bébé pour créer du lien même si ce n’est pas lui qui allaite. Et puis, il arrive que la maman doive tirer son lait. Dans ce cas, c’est un nouveau moyen de passer du temps avec son enfant. En particulier le soir comme pour Simon et Charline quand le couple se retrouve après une longue journée de travail : “Je suis assez épuisée car j’allaite mon bébé depuis 4 mois. L’allaitement : j’adore. Mais cela demande énormément d’énergie. Alors comme mon conjoint n’attendait qu’une chose : pouvoir donner le biberon, je tire mon lait pour que le soir, ce soit son instant à lui avec Valerio”.

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable. 

Articles liés

A ne pas rater

Sainesstylées et traçables fabriquées en France
en toute transparence. Nouveaux imprimés disponibles !
Abonnement 100% flexible et personnalisable.